[TUTO] Convolution : la prise de son facile !

Pour causer de choses et d'autres, c'est ici !
Avatar du membre
a-wai
G5 guru
G5 guru
Messages : 2455
Enregistré le : 23 sept. 2006, 2:00
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: [TUTO] Convolution : la prise de son facile !

Message non lu par a-wai » 22 févr. 2016, 20:13

Hello jp,

Merci pour les commentaires encourageants :oops:
jptrol a écrit :Je m'apprête donc à ôter les 59 vis qui verrouillent l'accès au micro pour le reculer de 10 cm comme tu préconises en fin de compte.
Attention, ce n'est qu'une suggestion, je préconise plutôt d'expérimenter pour trouver la position qui conviendra le mieux ;)
10cm hors axe et incliné, c'est par exemple ce qui fonctionne chez moi, avec mon baffle principal et mes micros, mais ça ne sera pas forcément ton cas...
Le mieux serait que tu puisses monter (au moins temporairement) ton micro sur un support flexible, histoire de pouvoir tester différents placements, en entendre les effets et décider du meilleur.
jptrol a écrit :Tu pointes la fragilité des micros à ruban et pas celle des statiques et tu places les 3 types de micro en premier essai devant le cône du HP.
Je n'ai pas d'expérience avec les micros à ruban mais j'ai deux Oktava 012 à condensateur que j'utilise , il est vrai, rarement avec l'électrique, mais plutôt en acoustique. Lorsque je les utilise devant un baffle d'ampli, je les recule d'1 m au moins , car le constructeur ne garantit pas leur résistance à moins de ça ! Ainsi pour moi ces micros statiques sont particulièrement fragiles et je m'attendais à ce que les types à ruban le soient au moins également. Qu'en penses-tu ?
Les statiques ont effectivement la réputation d'être fragiles, mais je pense que c'est aussi un héritage "historique", puisque les produits actuels, bien qu'évidemment moins résistants qu'un SM57, sont tout de même assez solides. Je sais par exemple qu'à Abbey Road au début des 60's, il était interdit d'utiliser les statiques sur un ampli guitare, alors qu'on utilise actuellement sur scène des petits statiques en overhead batterie, bien qu'ils prennent parfois des coups de baguette !
Ceci dit, quand on regarde les caractéristiques des micros, le niveau admissible (SPL Max) tourne souvent entre 130 et 140dB, ce qui est déjà conséquent (pour un V30 sous 10W, on atteint les 130dB à 10cm du HP, et 140dB autour de 3cm de distance), et il y a en général une marge supplémentaire avant une éventuelle casse du micro : le SPL Max est donné comme une indication du niveau sonore avant saturation, mais n'est pas une limite absolue. De mon côté, comme mes prises sont toujours faites à volume modéré, je ne m'en préoccupe pas...

La fragilité des rubans vient de leur construction, et en particulier de la finesse du fameux "ruban", justement, qui fait qu'ils sont très sensibles aux chocs mécaniques ; mais ils peuvent quand même encaisser de gros niveaux sonores, autour des 140dB, et sont d'ailleurs parfois utilisés pour sonoriser des grosses caisses (à condition que le ruban ne soit pas parallèle à la peau, il faut impérativement l'incliner).
C'est un handicap que n'ont pas les statiques, dans lesquels on ne trouve pas d'élément mobile, on doit donc faire plus attention quand on manipule un ruban.
jptrol a écrit :Les cartes son : j'utilise une vieille EDIROL UA-25 ( plus de 10 ans) qui arbore fièrement 24 bits/96 kHz sur le boitier , alors que cette résolution n'est disponible que si tu renonces au son sur son dans le DAW. J'ai cherché à en savoir plus sur les modèles plus récents sans trouver d'info. En connais-tu qui sachent faire du 24 bits/96 kHz en son sur son ?
Il n'y a pas de règle universelle, mais normalement, toute carte son un minimum récente en USB 2 fait le job.
A mon avis, la tienne est seulement en USB 1 (ou 1.1), et le faible débit de cette norme ne permet pas de faire du full duplex en 24/96.
jptrol a écrit :J'ai découvert dans ton blog la convolution ! Cette notion m'était inconnue jusqu'alors, alors que je connais le procédé numérique pour établir la fonction de transfert de n'importe quel correcteur de tonalité par exemple . Par curiosité je vais voir si avec mon DAW , SONAR X1 essentials, je peux intégrer ces effets. Mais je suis de la vieille école : j'aime bien que ça sonne en temps réel, et je suis moins fan des post-traitements.
Attention, utiliser un plugin ne veut pas dire que c'est du post-traitement, et on peut sans problème utiliser de la convolution pour une prise en temps réel ;)
jptrol a écrit :Sais-tu si le procédé de convolution que tu exposes est en relation avec les procédés de modélisation temps réel COSM de Boss et Roland ou Valvetronix de Vox ?
Aucune idée, mais si je devais me hasarder à deviner, je dirais que non, rien à voir ; à mon avis, ces technos sont plutôt du même genre que ce que fait Line6, à savoir modélisation mathématique d'un circuit, et donc traitement du son de manière algorithmique plutôt que par convolution.
Le seul équipement dont je suis sur qu'il utilise la convolution (en dehors des produits Two Notes bien sur, dont c'est le fond de commerce) est l'AxeFX, et uniquement pour la partie simu HP.
On croise d'ailleurs très peu de monde qui utilise la convolution pour simuler un circuit électronique, en général c'est plutôt en lien avec l'acoustique (et jamais testé non plus, même si on trouve des impulses avec juste la partie "ampli guitare", donc je n'ai pas d'avis sur la question)

Avatar du membre
jptrol
Modérateur
Modérateur
Messages : 651
Enregistré le : 13 mars 2006, 1:00
Localisation : Nord
Contact :

Re: [TUTO] Convolution : la prise de son facile !

Message non lu par jptrol » 23 févr. 2016, 18:13

Merci pour tes réponses A-waï.
Pour le placement du micro devant le HP , je me doute que chaque cas est différent mais en gros , je pense que j'ai tout à gagner à suivre ta méthode, d'autant plus que j'ai prévu le support comme coulissant et amovible.

J'ai vérifié mes micros statiques sont bien donnés pour 130 dB SPL à 0.5 % de THD donc avant saturation comme tu dis. On doit pouvoir effectivement les approcher à moins d'un m. Mais à 10 cm un HP de 98 dB SPL à 1W/1m donne 118 dB pour 1 W et il suffit de 16 W pour atteindre les 130 dB. La destruction peut intervenir bien au-delà c'est vrai.

Pour ma carte son tu as raison elle est en USB 1.1, ce qui explique ses limites.

Si les plugins permettent le temps réel alors je suis partant!
jptrol
______________________________________________

Répondre