Plop ou ploc à l'allumage et/ou l'extinction

Pour réparer ou rénover un ampli qui n'est pas issu du site.
Avatar du membre
Pote Gui
Modérateur
Modérateur
Messages : 3587
Enregistré le : 15 mai 2012, 11:07
Localisation : Lyon (69)

Plop ou ploc à l'allumage et/ou l'extinction

Message non lu par Pote Gui » 27 août 2019, 9:06

Salut à tous,

Je voulais savoir comment vous vous y preniez pour atténuer ou annihiler le plop, ploc ou clac au démarrage et/ou à l'extinction de vos amplis. En ce qui me concerne, c'est aléatoire selon l'ampli mais je n'ai pas d'explication sérieuse qui me permettrait d'y voir plus clair. Certes, je connais l'origine de ce bruit (le switch provoque un arc électrique à l'ouverture ou à la fermeture) mais je n'ai pas trouvé de moyen radical pour l'éviter à coup sûr. J'ai beau mettre des condos X2 ou des varistances en parallèle du primaire du Pt, rien n'y fait. Je vais essayer un snubber (C+R) en parallèle des contacts du switch mais je venais voir s'il y avait parmi vous des solutions déjà trouvées concernant ce problème.

Avatar du membre
bilbo_moria
Don Bilbo de la Vega
Messages : 6321
Enregistré le : 15 déc. 2004, 1:00
Localisation : Tinteniac (35)

Re: Plop ou ploc à l'allumage et/ou l'extinction

Message non lu par bilbo_moria » 27 août 2019, 13:19

Hé hé hé, pareil, ça m'intéresse !

En général, je place des capas X2 sur l'interrupteur de mise sous tension et ça fonctionne bien. MAIS ! j'ai un ampli qui plope à l'extinction, j'ai mis des capas : nibe ! pareil ...
Les interrupteurs sont des APEM donc plutôt de la bonne came (enfin, j'espère, vu le coût de ces interrupteurs, et à chaque fois que j'en commande un, je note que son prix a grimpé ...)

Avatar du membre
Pote Gui
Modérateur
Modérateur
Messages : 3587
Enregistré le : 15 mai 2012, 11:07
Localisation : Lyon (69)

Re: Plop ou ploc à l'allumage et/ou l'extinction

Message non lu par Pote Gui » 27 août 2019, 13:29

Ah, ça me rassure : je n'ai pas été marabouté donc! Blague à part, tu mets deux X2 en parallèle de chaque pôle de ton DPDT ou un seul à l'arrivée du secteur entre phase et neutre?

Avatar du membre
bilbo_moria
Don Bilbo de la Vega
Messages : 6321
Enregistré le : 15 déc. 2004, 1:00
Localisation : Tinteniac (35)

Re: Plop ou ploc à l'allumage et/ou l'extinction

Message non lu par bilbo_moria » 27 août 2019, 20:18

Yep, 2 capas : une de chaque côté du DPDT ; le plus souvent 47nF (pourquoi cette valeur ? j'avais dû trouver ça sur un ampli du commerce, un Peavey si je me souviens bien ...) ; récemment, j'ai acheté des X2 220nF sur eBay (je n'ai pas dû trouver d'autres valeurs) => à voir ...

(avant les X2, je mettais des Roederstein 47nF / 400v, ça le faisait pas mal :oops: )

Par contre, (et j'y songe seulement maintenant), celui qui continue à "ploper" malgré les 2 capas est un interrupteur plus économique (https://www.tube-town.net/ttstore/Switc ... :3683.html) et non un APEM, ça vient peut-être de là ?

Avatar du membre
Pote Gui
Modérateur
Modérateur
Messages : 3587
Enregistré le : 15 mai 2012, 11:07
Localisation : Lyon (69)

Re: Plop ou ploc à l'allumage et/ou l'extinction

Message non lu par Pote Gui » 27 août 2019, 21:40

Ok, bon ben je vais tester ça pronto! Je vais ajouter une petite résistance en série du condo pour le ménager un poil... Thxs!

Avatar du membre
chanmix51
G5 optimiseur
G5 optimiseur
Messages : 416
Enregistré le : 14 févr. 2013, 12:46
Localisation : Nantes (44)

Re: Plop ou ploc à l'allumage et/ou l'extinction

Message non lu par chanmix51 » 27 août 2019, 21:57

Hello,

Le fameux ploc :)

Le primaire du transfo est une self et ce genre de composants résiste aux changements d'intensité en opposant des changements de tension. Quand on ouvre l'interrupteur principal le courant est coupé brutalement et la self émet alors une surtension … qui se retrouve au secondaire et paf la surtension d'alim quand les tubes sont encore chauds : PLOP !
Le remède : une varistance 250Vac en parallèle du primaire d'alim. Dès qu'une tension dépasse ce seuil, elle devient passante et court-circuite le primaire. Elle peut prendre des centaines d'ampères pendant quelques micro seconde. Au delà du ploc, c'est un bon réflexe de sécurité, c'est tellement simple à mettre en place ( soudé sur les cosses du transfo ) que ce serait dommage de s'en priver.
Autre élément de confort: le relais 230V en aval de l'interrupteur qui court-circuite la sortie HP en l'absence d'alimentation. Je l'ai fait une fois car les supports châssis pour les relais coûtent chers mais le résultat est là.

Amicalement,
Grégoire

Avatar du membre
Pote Gui
Modérateur
Modérateur
Messages : 3587
Enregistré le : 15 mai 2012, 11:07
Localisation : Lyon (69)

Re: Plop ou ploc à l'allumage et/ou l'extinction

Message non lu par Pote Gui » 27 août 2019, 22:52

Ben justement, la varistance en parallèle du primaire, ça ne suffit pas dans mon cas! J'avais pensé au relay mais je ne voyais pas bien comment le mettre en place ni où... Si tu as un schéma à partager, je suis preneur!

Avatar du membre
McColson
Admin du site
Admin du site
Messages : 6753
Enregistré le : 07 nov. 2004, 1:00
Localisation : Dammartin-sur-Tigeaux
Contact :

Re: Plop ou ploc à l'allumage et/ou l'extinction

Message non lu par McColson » 27 août 2019, 23:58

Chanmix51, pour la varistance, j'ai entendu que la valeur se calculait quand même un peu, est-ce que tu as des infos là dessus ou pas du tout ?

Avatar du membre
chanmix51
G5 optimiseur
G5 optimiseur
Messages : 416
Enregistré le : 14 févr. 2013, 12:46
Localisation : Nantes (44)

Re: Plop ou ploc à l'allumage et/ou l'extinction

Message non lu par chanmix51 » 28 août 2019, 9:52

Hello,

Pour la varistance, un seuil à 250Vac suffit d'une part pour protéger l'ampli des pics de surtension du secteur qui peuvent être causés par d'autres équipements ( frigos, congélos qui ont des moteurs donc des bobines ). L'autre donnée des varistances est la capacité à supporter un court-circuit : l'intensité max et sa durée. En général elles supportent quelques centaines d'ampères pendant plusieurs micro secondes, le temps que le fusible brûle. Dans notre cas, la self du primaire du transfo génère un pic en voltage mais de relativement faible intensité, pas de quoi inquiéter la varistance.

@Pote Gui ah … je pensais que la varistance ça marchait tout le temps :D ça va être l'occasion d'apprendre des trucs :dance:
pour le schema, j'utilise ça :
pushEL84_psu.png
alim push pull EL84 CDiff
Est ce que tu peux poster ton schéma ?

Pour le relais de sortie, regarde ce schéma de Diafan qui m'a soufflé cette solution.

Edit : pour répondre plus précisément à Mac Colson, les varistances se présentent sous forme de disque, plus le disque est large plus elles peuvent dissiper d'énergie. J'ai l'habitude de prendre au moins des 10mm par règle de pouce et là j'ai des 20mm :lol: . Ce n'est pas ma consommation de varistances qui coûte cher.

Amicalement,
Grégoire

Avatar du membre
Pote Gui
Modérateur
Modérateur
Messages : 3587
Enregistré le : 15 mai 2012, 11:07
Localisation : Lyon (69)

Re: Plop ou ploc à l'allumage et/ou l'extinction

Message non lu par Pote Gui » 28 août 2019, 10:16

J'ai deux amplis surtout qui ploc grave : le Selmer et le Sound City.

Merci pour ton schéma, mais c'est un peu overkill pour moi la commande de tempo à l'aide d'un comparateur de la tension filament (et tout ce que cela implique en terme de circuit)...

Avatar du membre
chanmix51
G5 optimiseur
G5 optimiseur
Messages : 416
Enregistré le : 14 févr. 2013, 12:46
Localisation : Nantes (44)

Re: Plop ou ploc à l'allumage et/ou l'extinction

Message non lu par chanmix51 » 28 août 2019, 10:17

Re,

J'apprends des trucs. Si on regarde le listing Farnell on voit l'intensité transitoire max pour 250V en fonction du diamètre du disque:
diamètre (mm)Intensité (A)
5400
71 200
146 000
2010 000
2520 000
Comme quoi, si on les prend par 10, un 7mm (4€ les 10) sera moins cher qu'un 20mm (12,30€) et probablement aussi efficace et durable.

Amicalement,
Grégoire

Avatar du membre
chanmix51
G5 optimiseur
G5 optimiseur
Messages : 416
Enregistré le : 14 févr. 2013, 12:46
Localisation : Nantes (44)

Re: Plop ou ploc à l'allumage et/ou l'extinction

Message non lu par chanmix51 » 28 août 2019, 12:15

Hello Pote Guy,

Le système de relais est plus simple, la bobine est sur le 230 du primaire et au repos, il court-circuite le + du HP et du TRS vers la masse. Quand l'interrupteur principal se ferme, le relais s'ouvre et enlève le court-circuit.

Sur les schémas que tu as postés, je ne vois pas la varistance. Où l'as tu mise ?

Amicalement,
Grégoire

Avatar du membre
Pote Gui
Modérateur
Modérateur
Messages : 3587
Enregistré le : 15 mai 2012, 11:07
Localisation : Lyon (69)

Re: Plop ou ploc à l'allumage et/ou l'extinction

Message non lu par Pote Gui » 28 août 2019, 12:58

Les schémas ne comportent pas de varistance car ce sont les schémas d'époque (et ils en avaient rien à f..tre que ça ploc apparemment).
Je place la varistance en parallèle du primaire du PT.

Avatar du membre
chanmix51
G5 optimiseur
G5 optimiseur
Messages : 416
Enregistré le : 14 févr. 2013, 12:46
Localisation : Nantes (44)

Re: Plop ou ploc à l'allumage et/ou l'extinction

Message non lu par chanmix51 » 28 août 2019, 13:49

Question préalable : quelle est la tension de seuil des varistances dont tu parles ?

Pour le sound city, je ne comprends pas à quoi sert le "grounding switch" qui colle le châssis via un condo au ploc de l'extinction, châssis auquel semble être référencé le circuit de bias :think:

Amicalement,
Grégoire

Avatar du membre
Pote Gui
Modérateur
Modérateur
Messages : 3587
Enregistré le : 15 mai 2012, 11:07
Localisation : Lyon (69)

Re: Plop ou ploc à l'allumage et/ou l'extinction

Message non lu par Pote Gui » 28 août 2019, 13:54

Ce sont des 250Vac. Je n'ai pas installé de ground switch sur le Sound City (on n'en met jamais); il y a le fusible sur la phase, puis le DPDT, puis la varistance puis le primaire du transfo, c'est tout.

Répondre