Implémentation du standby

Espace théorique sur les lampes et l'électronique en général.
Avatar du membre
Spinoo
G5 guru
G5 guru
Messages : 642
Enregistré le : 27 août 2005, 2:00
Contact :

Implémentation du standby

Message non lu par Spinoo »

Hello les bricolos,

Puisque le sujet sur le bien fondé du standby dérive sur de l'atomistique et que moi les bandes interdites ca me saôule, je crée ce sujet pour que l'on discute d'un aspect plus terre à terre : l'implémentation du switch de standby.

En effet, on voit le plus souvent le switch juste après le redressement, avant la capacité ou la bobine de tête.
Certains le préfèrent après le premier condensateur pour le laisser charger tranquillement pendant que ca chauffe, mais du coup dans la plupart des topologies (Push-Pull) celà signifie que l'on exclut les tubes de puissance du standby !
D'autres préfèrent avoir le switch et le fusible entre le point milieu du secondaire et la masse, pour des raisons de sécurité : le switch n'est pas "stressé" par la tension redressée et s'il y a problème le support du fusible ne risque pas un arc et ne présente pas de partie métallique nue au potentiel HT.

Enfin, d'autres comme vitriol82 le préfèrent comme sur la V3 avant le redressement, mais préfèrent fixer en mode ouvert une petite tension résiduelle (pourquoi d'ailleurs ?).

La solution du point milieu me semble sympatique, mais vous ?
Avatar du membre
McColson
Admin du site
Admin du site
Messages : 7130
Enregistré le : 07 nov. 2004, 1:00
Localisation : Dammartin-sur-Tigeaux
Contact :

Message non lu par McColson »

Je laisserais préciser vitriol82, mais de ce que j'ai retenu de son explication c'est qu'il vaut mieux couper de l'alternatif plutôt que du continu pour des raison de fiabilité au niveau du switch, d'ailleurs le pouvoir de coupure est plus important en AC qu'en DC.
Le fait de laisser une tension résiduelle en standby, permettrait d'éviter de stresser les condensateurs d'alimentations (plus de détails demander à vitriol82) et je crois me souvenir que sur un schéma d'un P1 extrem d'AX84 le gus disait que ça permettait d'éviter le "fameux" pourrissement d'anode.
Je n'en sais pas plus, mais cette version du standby sur la V3 va dans le sens d'une fiabilité accrue vue qu'on évite de couper du continu donc le switch à tendance à moins charbonner. Et de plus avec une petite astuce il n'enlève pas la possibilité de mettre une loupiote de standby donc ça me parait suffisamment bien pensé pour l'adopter.
Avatar du membre
Basstyra
G5 optimiseur
G5 optimiseur
Messages : 188
Enregistré le : 01 mai 2006, 2:00
Localisation : Montpellier - Lyon

Message non lu par Basstyra »

De toute facon, exclure les lampes de puissance du stand-by, ca me parait carrément ridicule. Si on part sur l'idée qu'un stand-by permet d'allonger la durée devie, et sachant que ce sont les lampes de puissances qui morflent le plus...

Pour le switch avant la redresseuse, j'aurais tendance à dire que ca englobe aussi la redresseuse dans le meme mécanisme de protection, pas de HT à froid. En plus du fait de switcher plutot du AC que du DC.
Avatar du membre
vitriol82
G5 Team
G5 Team
Messages : 7083
Enregistré le : 25 août 2005, 2:00
Contact :

Message non lu par vitriol82 »

Merci Spinoo pour le terme "bricolos", on a au moins cet avantage sur toi :wink:

1- Switcher au négatif comme au positif après la première capa:
Je suis pas pour car dans les 2 cas on se trouve à Umax lors de la commutation de la HT. Ceci pose plusieurs contraintes.
- Toute la ligne d'alimentation doit etre prévue pour Umax: Usec x 1.414
- la HT positive traine sur le chassis en coupure négative
- la HT max est appliquée brutalement en coupure positive
- le pouvoir de coupure du switch doit pouvoir encaisser :
- le Umax
- l'appel de courant de toutes les capas aval (quelques ampères en 20 ms)
Enfin pleins de désagréments qui ne me plaisent pas

2- Switcher avant rectification:

C'est déjà mieux car on est en alternatif, le passage à 0 de l'alternance contribue à limiter l'arc électrique, on utilise pas le meme type de contact sur les switchs quand c'est de l'AC ou du DC, on doit employer des commutateurs à rupture brusque au delà de 48V en continu.
Inconvénients: on se goinfre quand meme les appels de courant des caps d'alim, mais la tension monte progressivement (de 500ms à 1s ) en se limitant qu'à Udc "utilisation"

3- Switcher en // sur des resistances avant rectif
C'est un principe employé en industrie afin de limiter les courants d'appel. On l'utilisait lorsque l'on devait commuter un gros transfo torique par exemple qui a 100 In d'appel de courant contre 15 In pour un EI, ça permet de ne pas déclencher le disjoncteur de l'installation
Avantages:
- Capas de la ligne d'alimentation: elles se retrouvent avec une valeur de tension de 5 à 20%, donc leurs impédances ne sont plus égales à leur ESR
- une HT réduite alimente le circuit, pour les étages en fixed bias, les grilles sont polarisées aux tensions négatives référencées, pas de risques de conduction
- Switch de stand by, la tension alternative est de moitié au maximum celle du secondaire transfo, le courant à commuter ne sera égal qu'à la différence entre régime réduit et régime établi ( dans ma V3 : de 2 à 150 mA avec une KT88) sans pics de courant.
- Lampes: elles ne subissent pas de stress, les tensions d'anode varient de 20V à la tension de service et non tension max.

Pour ce qui me concerne ça n'apporte que des points positifs, no stress, no soucies, c'est le meilleur compromis technique que j'ai pu établir.
De plus ça ne coute que 2 résistance de 2 à 3 Watts, donc pas de Mosfet, pas de régulation, pas de combines à silicium en somme.

C'est mon point de vue et discutons en
Basstyra a écrit :De toute facon, exclure les lampes de puissance du stand-by, ca me parait carrément ridicule. Si on part sur l'idée qu'un stand-by permet d'allonger la durée devie, et sachant que ce sont les lampes de puissances qui morflent le plus...
Non , imagines un stand by après capa de tete d'un montage PP en 450V nominal, à vide + de 600V,
tu commutes...
pan, 600V dans l'anode des 12AX7, pas longtemps, certes, mais 600V quand meme.

Ils sont où les 300V max à l'anode??
Modifié en dernier par vitriol82 le 15 août 2010, 14:55, modifié 1 fois.
Si tu veux voir des bleus gagner, regardes Avatar :-)
Avatar du membre
Basstyra
G5 optimiseur
G5 optimiseur
Messages : 188
Enregistré le : 01 mai 2006, 2:00
Localisation : Montpellier - Lyon

Message non lu par Basstyra »

Je veux dire qui morflent le plus en utilisation. Je pense pas me tromper en disant qu'on change les lampes de puissance plus souvent que les lampes de préamp, non ?

Enfin c'est ce que j'ai lu, il me semble. Je peux me tromper, j'ai pas encore fait cette expérience moi-meme.
Avatar du membre
vitriol82
G5 Team
G5 Team
Messages : 7083
Enregistré le : 25 août 2005, 2:00
Contact :

Message non lu par vitriol82 »

Je ne faisais que relater ce qu'il se passe avec les stand by actuels, les lampes de puissances fatiguent plus vite, certes mais sont plus à meme de supporter des tensions de HT plus élevées que celles de préamp.

Si on parvient à eliminer par des moyens simples des cas suspicieux, on va dans le sens de la fiabilité des montages, sans pour cela faire de la physique nucléaire. :wink:

Je pense qu'une bonne logique et du bon sens suffit dans ce domaine.
Si tu veux voir des bleus gagner, regardes Avatar :-)
Avatar du membre
Mikka
G5 Team
G5 Team
Messages : 2522
Enregistré le : 03 avr. 2006, 2:00
Localisation : Valhöll
Contact :

Message non lu par Mikka »

C'est intéressant
en plus vous lachez un morceau d'info sur la V3 du G5 !
:)

J'ai deux questions.

Sur la V2 le switch de stanby est juste derrière le redressage mais avant le filtrage
donc théoriquement à ce niveau là, le courant passe encore par le zéro
via une demi sinusoïde ?
Donc dans ce cas là, le passage par le zéro devrait être lui aussi bénéfique
dans la réduction du courant d'appel, non ?

Et puis dans la V3 on perd par contre l'intérêt de la résistance de fuite
qui est un point de sécurité important pour l'aspect DIY de l'ampli;
vu qu'on y met les mains souvent ?

En tout cas j'ai un "Pop" sur mon stanby (V2) à la coupure
ce qui corobore ce que vous dîtes.

Ceci dit, j'adhère à ce que vous dites en ce qui concerne
la création d'arc électrique accentué en continu par rapport à l'alternatif.
C'est un phénomène bien connu en électricité.
Avatar du membre
Spinoo
G5 guru
G5 guru
Messages : 642
Enregistré le : 27 août 2005, 2:00
Contact :

Message non lu par Spinoo »

vitriol82 a écrit :Merci Spinoo pour le terme "bricolos", on a au moins cet avantage sur toi :wink:
C'est ton passe-temps favori de prendre mal tout ce que je dis :roll:
vitriol82 a écrit :

1- Switcher au négatif comme au positif après la première capa:

- la HT positive traine sur le chassis en coupure négative
J'ai pas compris ?
Avatar du membre
vitriol82
G5 Team
G5 Team
Messages : 7083
Enregistré le : 25 août 2005, 2:00
Contact :

Message non lu par vitriol82 »

Mikka a écrit : Sur la V2 le switch de stanby est juste derrière le redressage mais avant le filtrage
donc théoriquement à ce niveau là, le courant passe encore par le zéro
via une demi sinusoïde ?
Donc dans ce cas là, le passage par le zéro devrait être lui aussi bénéfique
dans la réduction du courant d'appel, non ?
Stand by ouvert ,oui, mais derrière le switch tu as une capa déchargée, son impédance est égale à son esr, soit envron 500 milliohm. La tension max aux bornes du switch, coté redresseur est de 320V. Quand tu fermes le switch, tu as l'appel de courant de la première capa (et des suivantes) qui se fait à tension max. Ceci ne dure que que quelques centaines de millisecondes, le temps que les capas se chargent.
Mikka a écrit : Et puis dans la V3 on perd par contre l'intérêt de la résistance de fuite
qui est un point de sécurité important pour l'aspect DIY de l'ampli;
vu qu'on y met les mains souvent ?
Non, regardes bien le schéma, apres la première capa tu as une led 2 mA en //, celle ci assure:
- la décharge de l'alimentation
- la visualisation de l'état de charge des capas
On l'a appelé la led "sécurité", tant quelle reste allumée, tu n'y mets pas les doigts. Celle ci reste à demeure dans le chassis sur la carte alimentation.

Sur la version beta, l'auto décharge est suffisante, il faut moins de 20 s pour passer de 300 à 20V.
Combine: on peut accélerer le processus en passant en stand by pendant 10s avant de couper l'alimentation, on est à 20V direct :wink:
Spinoo a écrit : C'est ton passe-temps favori de prendre mal tout ce que je dis
Mais non Spinoo, ta réaction est semblable à certains dont la suceptibilité aurait pu faire réagir au terme "bricolos", il y a des fois où sous le sens de la plaisanterie, le termes employés peuvent vexer, je n'ai été que le porte paroles de certains d'entre nous. C'était juste pour relever une maladresse.
Spinoo a écrit : J'ai pas compris ?
Et bien tu coupes le négatif, ok, tes capas sont déchargées, donc résistance nulle, la masse du cablage est au potentiel de A+, c'est la raison pour laquelle que je dis que la HT positive traine non pas sur le chassis mais plutot partout dans le chassis.
Je t'accorde avec humilité cette remarque, je me suis trompé dans la terminologie (Je retrouve là ma petite conscience négative comme je l'aime)
Si tu veux voir des bleus gagner, regardes Avatar :-)
Avatar du membre
Mikka
G5 Team
G5 Team
Messages : 2522
Enregistré le : 03 avr. 2006, 2:00
Localisation : Valhöll
Contact :

Message non lu par Mikka »

Merci pour les réponses claires Vitriol !

:wink:
Avatar du membre
Tipiak
G5 constructeur
G5 constructeur
Messages : 93
Enregistré le : 15 août 2005, 2:00

Re : Implémentation du standby

Message non lu par Tipiak »

Interessant ce topic, j'aimerais faire ce que conseille vitriol, comme sur le g5, mais ma HT est à 426 Vac soit l'équivalent de 600V dc.

Donc une résistance 2W n'irait pas, surtout qu'elles sont généralement limitées à 500V !

Et en résistance de puissance genre 5w, j'ai fait quelques magasins d'lélectronique et on trouve difficilement des valeurs de plus de 18k...


Aussi, pourquoi mettre 1 résistance sur chaque branche et pas juste sur la phase? Par ce que selon l'installation électrique, la pahse peut changer de fils?

merci,
julien
Avatar du membre
vitriol82
G5 Team
G5 Team
Messages : 7083
Enregistré le : 25 août 2005, 2:00
Contact :

Re : Implémentation du standby

Message non lu par vitriol82 »

Oups complètement zappé ce post!

Pourquoi une résistance sur chaque branche alternative?

Tout simplement pour adapter au mieux les pouvoirs de coupures du switch:
En effet quand tu regardes les specs, c'est généralement limité à 250Vac.

Donc si tu as une HT de 325V comme le G5, et que la charge soit nulle (en court circuit) la tension aux bornes des résistances est de HT/2 soit 162V.

Tu es ainsi en deça de la tension de service nominale, ton contact de switch est dans sa plage nominale, donc tu fiabilises ton montage.

Comme je l'expliquais précédemment, le pouvoir de coupure d'un switch est totalement différent entre l'AC et le DC, donc il faut être vigilant de ce point de vue.
Si tu veux voir des bleus gagner, regardes Avatar :-)
Avatar du membre
Christiancm
G5 optimiseur
G5 optimiseur
Messages : 478
Enregistré le : 06 août 2007, 2:00

Message non lu par Christiancm »

Bonjour "Vitriol82"
vitriol82 a écrit : 3- Switcher en // sur des resistances avant rectif
...Pour ce qui me concerne ça n'apporte que des points positifs, no stress, no soucies, c'est le meilleur compromis technique que j'ai pu établir.
...C'est mon point de vue et discutons en
Je dois dire que ton idée me plait bien pour l'avoir testé sur le G5.

Mais dans le cas d'un redressement à tube (avec une ez81 par exemple), le switch en // sur des résistances tu le mets sur chacune des sorties HT en conservant le CT branché au fusible avant la masse ?

Cela est valable aussi bien en SE qu'en PP ?,

Quelles doivent être les paramètres à respecter quant au choix de l'inter ?,

Comment détermines-tu la valeur des résistances et de leur puissance STP ?,

Merci.
Avatar du membre
Mikka
G5 Team
G5 Team
Messages : 2522
Enregistré le : 03 avr. 2006, 2:00
Localisation : Valhöll
Contact :

Re : Implémentation du standby

Message non lu par Mikka »

A propos, je viens de récupérer le G5V3 de Boide et il y a un Pop lors de la mise en stanby.... :?:
Peut-être une erreur de cablage...
Avatar du membre
vitriol82
G5 Team
G5 Team
Messages : 7083
Enregistré le : 25 août 2005, 2:00
Contact :

Re : Implémentation du standby

Message non lu par vitriol82 »

Tout type d'alim est parfaitement adaptable à ce stand by, sur les branches HT avant n'importe quel type de redressement, ce qu'il y a après, on s'en fout (PP SE Quad etc)

Pour le plop, en baissant le volume à fond avant de switcher, ça ne fait plus de bruit :wink:

Ça dépend essentiellement des qualités anti rebond du switch, mais la méthode citée au dessus est TRÈS efficace
Si tu veux voir des bleus gagner, regardes Avatar :-)
Répondre