La différence entre un transfo SE et PP est l’entrefer (espace non magnétique dans le circuit magnétique de l’empilement de tôles).

Un peu de théorie (beaucoup en fait) : cet entrefer crée une forte “résistance” magnétique qui empêche le champ de devenir trop intense et de saturer le noyau de fer du transfo. La saturation se produit a partir d’une certaine valeur de magnétisation du fer, et le champ magnétique plafonne. La saturation a de nombreux inconvénients : la puissance transmise entre le primaire et le secondaire ne peut dépasser une certaine valeur qui dépend de la taille du noyau en fer, mais aussi le champ magnétique excédentaire va sortir du fer et passer dans l’air donc il va créer des interférences avec tous conducteurs environnants, et enfin le noyau dissipe une partie de l’énergie qu’il ne peut pas transmettre sous forme de chaleur ce qui met en péril le transfo.

* Dans le cas d’un transfo push-pull les courants de bias arrivent par un point central de l’enroulement et circulent dans des bobines chacun dans un sens. le champ magnétique produit par le bias se compense dans le noyau de fer champ “+” (champ direct) et d’un coté et champ “-” (indirect) de l’autre. La résultante est presque nulle au défauts d’enroulements prés. En l’absence de signal il y a donc un champ magnétique infime dans le noyau de fer. Pour le signal audio le déphaseur en amont des tubes de puissance produit des signaux opposés qui vont donc se cumuler magnétiquement dans le transfo pour produire le signal audio en sortie.

* Dans un transfo SE il le courant de bias induit un champ magnétique important dans le transfo donc il y a un risque de saturation du fer. En plus le fer comporte un défaut magnétique, il a une inertie (hystérésis) : en champ croissant le champ dans le fer est légèrement inférieur au champ produit par l’enroulement et en champ décroissant il est légèrement plus intense.

Pour limiter ces défauts il suffit de mettre un entrefer, donc un petit espace dans la boucle magnétique en fer. La résistance magnétique causée par cet espace est bien supérieure à celle du fer les caractéristiques de cet entrefer déterminent les propriétés globales du transfo. L’entrefer est souvent produit par du papier car c’est plus facile a mettre en oeuvre qu’un espace vide de dimension contrôlée, il n’a pas d’inertie magnétique (hystérésis) et il ne sature pas. Par contre son inconvénient est d’avoir une très faible “conductivité” magnétique, donc il doit rester de faible épaisseur sous peine de réduire le taux de conversion du transfo.

Passons à la pratique!

Voyons déjà à quoi ressemble l’entrefer d’un vrai transfo SE :

Image

Certains transfos seulement peuvent facilement recevoir l’ajout d’un entrefer : les transfos à circuit magnétique EI (ce qui correspond a la forme des empilements de tôles). Et encore, il existe des transfos a empilement EI entrecroisés (tôles EI puis IE, puis EI….) qu’il n’est pas facile de modifier :

Image

Donc prenons un ‘bon’ transfo EI :

A cerclage

Image

Ou soudé (pas top comme construction)

Image
Dans les deux cas on voit bien la limite entre les tôles en E (en bas) et celle en I (en haut).

On commence par séparer le tôles E et I soit en enlevant le cerclage plus un petit coup de marteau pour faire sauter le vernis, soit en sciant la soudure a la scie a métaux plus un petit coup de marteau pour finir

Image

Ensuite on place un morceau de papier sulfurisé (ne prend pas l’humidité, résiste a la chaleur) de la taille du fer I entre le fers E et I.

Et puis on referme le transfo si possible sans utiliser de cerclage car cela produit une continuité magnétique au niveau de l’entrefer. Donc j’ai utilisé de la fibre de verre pour ses propriétés non magnétiques et sa faible élongation a l’étirement qui assure un bon maintient. N’importe quel carrossier sympa pourra vous dépanner de ce matériau vu les quantités qu’il faut utiliser. En liant des fibres j’ai utilisé de la super glue avec de bon résultats plutôt que de la traditionnelle résine époxy (araldite, etc…). Il faut toutefois bien serrer pendant le collage pour que l’entrefer soit seulement de l’épaisseur du papier.

Image
Image

et puis c’est tout!

qu’est ce que ça vaut?

Je vous le dis dans quelques jours, j’ai pas eu le temps de le tester/sampler en comparatif avec/sans entrefer.

Commentaires fermés sur Transformer un transfo PP en transfo SE

Les commentaires sont fermés.