Standardisation, normes, et usages

Espace théorique sur les lampes et l'électronique en général.
Avatar du membre
McColson
Admin du site
Admin du site
Messages : 7224
Enregistré le : 07 nov. 2004, 1:00
Localisation : Dammartin-sur-Tigeaux
Contact :

Standardisation, normes, et usages

Message non lu par McColson »

Je pense que ce topic peut etre intéressant, sans vouloir oter l'ingéniosité de nos G5 users, je pense qu'il y a surement qq règles d'usages, des normes à respecter sur le montage de nos amplis.
Je pense à quelques codes couleurs généralement admis par exemple pour le cablage, mais aussi des choses plus technique comme le cablage de la terre dont vitriol82 avait parlé.
Donc si vous avez quelques notions à faire remonter, poster ici.

Perso, je vois :

Couleurs cablages :
  • - rouge : HT
    - vert : chauffage filament
    - noir : la masse
    - jaune/vert : la terre
    - Croisement des fils de cablages à 90°
    - Audio dans du cable blindé, dont la mise à la masse se fait que d'un seul coté
- les switchs (selon philou77)
  • La fonction ON est en position haute, exemple pour le standby, on devrait balancer la HT en basculant le switch vers le haut
- Les entrefers du transfo de sortie et celui d'alim placé à 90°

- L'écran du transfo d'alim doit etre relié à la terre (fameux fil gris qui n'existe pas sur le hammond 369GX), voici un topo de vitriol82 :
L'absence de l'écran en soi n'est pas une trop grosse contrainte.
Il suffit de s'assurer du bon contact électrique entre le corps du tranfo et la masse du chassis.
Pour cela il est préférable de gratter la peinture et la couche de vernis sur le dessus de l'étrier et mettre la tôle à nu à l'endroit d'une vis de fixation.
De préférence mettre une cosse ronde avec un fil jaune /vert de 0.75 mm².
Le montage mécanique devra être le suivant:
- Vis , tête en haut bien sur
- Rondelle eventail obligatoire
- Cosse
- Rondelle éventail obligatoire
- Etrier
- Chassis
- Rondelle éventail (re)
- Ecrou
Serrer par l'écrou et non la tete de vis jusqu'à 75% de l'écrasement de l'éventail.
Les rondelles éventail (ou appelé type AZ) ont une fonction importante: elles permettent de légérement pénétrer dans la matière, évitent aux tetes et rondelles ou cosses de tourner lors du serrage et sont plus fiables à la qualité du contact électrique.

Je recommende de se positionner sur le dessus de l'étrier, quitte à repercer un trou pour passer le fil, c'est l'endroit le plus sûr pour garantir le contact électrique.

Voilà pour la régle de l'art.


Il en reste surement donc ne vous gêner pas.




Blacksnake, tu zieutes ce sujet pour la FAQ ;-)
Modifié en dernier par McColson le 02 avr. 2007, 12:34, modifié 3 fois.
Avatar du membre
vitriol82
G5 Team
G5 Team
Messages : 7083
Enregistré le : 25 août 2005, 2:00
Contact :

Message non lu par vitriol82 »

Quelques régles de l'art:

- Le fusible doit toujours permettre une protection "amont" d'une installation

Section des fils de cablage:
- 3 A / mm² en continu
- 5 A / mm² en alternatif
et vérifier la gamme d'isolement du cable:ex : du HO7-VK est un fil de cablage de 750V de tension d'utilisation max.

Je corrobore la position des switchs, la fonction OFF doit impérativement se situer levier vers le bas.
Au cas particulier du stand-by, il faut résonner par la fonction de ce switch
- levier en bas, mode stand by enclenché car l'ampli n'est pas opérationnel
- levier en haut, mode stand by coupé et ampli opérationnel

Au fur et à mesure , je viendrai éditer ce post
Si tu veux voir des bleus gagner, regardes Avatar :-)
Avatar du membre
magicrodo
G5 optimiseur
G5 optimiseur
Messages : 245
Enregistré le : 12 sept. 2007, 2:00
Localisation : Charleville-Mézières / Lyon

Re : Standardisation, normes, et usages

Message non lu par magicrodo »

Vu qu'on est dans les switches et les cables :

- La terre du cable d'alimentation doit être prise sur le chassis indépendamment de la masse du circuit principal.

- Le switch de mise en service, doit encaisser une intensité adéquate (6A, 10A, 15A etc...), tout comme l'éventuelle embase VDE ou IEC (il y en a des 6A, 10 et 15A).

- Les préconisations en Classe1 et 2 fixent comme prérogatives les systémes d'anti-arrachement des cables (presse-étoupes, guides caoutchouc etc...), avec également un cordon d'alimentation 2P+T moulé et raccordé à une embase.

- La mise en service de l'appareil doit se faire via une coupure sur la phase et le neutre (DPST) ou à défaut sur la phase (SPST).

- Cette commuation doit éviter de se faire à l'avant des appareils, mais plutôt à l'arrière (enbase IEC/VDE avec interupteur intégré).

- Cette même commutation doit permettre de couper le PRIMAIRE du transformateur.

- Assurer une sécurité avec un/des fusibles correctement dimensionés et adaptés : intensité et type (rapide, temporisé...).
Avatar du membre
vitriol82
G5 Team
G5 Team
Messages : 7083
Enregistré le : 25 août 2005, 2:00
Contact :

Re : Standardisation, normes, et usages

Message non lu par vitriol82 »

- Les préconisations en Classe1 et 2 fixent comme prérogatives les systémes d'anti-arrachement des cables (presse-étoupes, guides caoutchouc etc...), avec également un cordon d'alimentation 2P+T moulé et raccordé à une embase.
De quelle classe tu parles? selon la C-15100, la classe II comme la classe I est la classe d'isolation qui impose ou pas la connexion à la terre du chassis.
Si tu veux voir des bleus gagner, regardes Avatar :-)
Avatar du membre
magicrodo
G5 optimiseur
G5 optimiseur
Messages : 245
Enregistré le : 12 sept. 2007, 2:00
Localisation : Charleville-Mézières / Lyon

Re : Standardisation, normes, et usages

Message non lu par magicrodo »

En classe1, c'est le cas du chassis metallique et en classe2 le chassis est isolant (plastique ou autre). Donc si je ne m'abuse il s'agit de la Classe1 pour l'impératif de fixation de la terre au chassis...?

EDIT : Oui pardon, en me relisant, oui, y'a quiproquo de ma part.

Classe I et II = classe d'isolation (I=mise à la terre car chassis conducteur / II=non-mise à la terre car chassis isolant)

Anti-arrachements, presses étoupes, ON/OFF pat DPST etc... = standard IEC/VDE non ? (c'est vrai que ça j'en suis pas sûr...)
Avatar du membre
vitriol82
G5 Team
G5 Team
Messages : 7083
Enregistré le : 25 août 2005, 2:00
Contact :

Re : Standardisation, normes, et usages

Message non lu par vitriol82 »

Non c'est pas tout à fait ça, le chassis peut etre métallique et l'ensemble en classe II (exemple convecteur électrique radiant).

Sinon oui la classe I impose la mise à la terre
Si tu veux voir des bleus gagner, regardes Avatar :-)
Avatar du membre
Mikka
G5 Team
G5 Team
Messages : 2523
Enregistré le : 03 avr. 2006, 2:00
Localisation : Valhöll
Contact :

Re : Standardisation, normes, et usages

Message non lu par Mikka »

Salut !

Voici un p'tit apport de mémoir des diamètres des sections de fils pour une tension de 380V AC.

Ca peut servir de point de repère pour nos amplis.

1 mm2 -> 5A
1,5 mm2 -> 10A

Donc sur du 6,3V 5A 0,75mm2 passera à merveille.

Pour nos parties alim le 0,75 est largement suffisant, du 0,5 le fera très bien aussi pour des valeurs ne dépasant pas les 1A en HT DC.

Pour la partie signal en theorie du 0,1mm suffit mais le upgradage n'est jamais une mauvaise chose, donc rien ne vous interdit de passer le signal dans du 0.5 mais au dessus c'est vraiment superflu et ça risque de vous poser quelques problèmes de raccordement en terme d'encombrement sur les pinoches ou autres points de contactes à souder.

Voilà c'est pas grand chose mais récemment quelqu'un m'a posé la question et je me suis donc dit que ça serait bien de le mettre sur le site.

:wink:
Avatar du membre
francoix
FAQueur
Messages : 547
Enregistré le : 29 mars 2005, 2:00
Localisation : Ariège

Re: Re : Standardisation, normes, et usages

Message non lu par francoix »

magicrodo a écrit :
- Cette commuation doit éviter de se faire à l'avant des appareils, mais plutôt à l'arrière (enbase IEC/VDE avec interupteur intégré).
Salut.
Je me demande pourquoi. Y'a une explication à ça?
Répondre