rendement décibels HP: besoin d'un décriptage!

Combo, tête, 2*12 ou 4*12, parlons en ici !
Avatar du membre
tazzon
G5 Team
G5 Team
Messages : 2349
Enregistré le : 04 déc. 2006, 1:00
Localisation : Monts (37)
Contact :

Re : rendement décibels HP: besoin d'un décriptage!

Message non lu par tazzon »

C'est exact, je lui poserai la question je ferai part de sa réponse s'il m'en donne une :wink:
Avatar du membre
jptrol
G5 Team
G5 Team
Messages : 1070
Enregistré le : 13 mars 2006, 1:00
Localisation : Nord
Contact :

Re: Re : rendement décibels HP: besoin d'un décriptage!

Message non lu par jptrol »

tazzon a écrit :C'est exact, je lui poserai la question je ferai part de sa réponse s'il m'en donne une :wink:
Nous attendons sa réponse avec attention car je suis loin de penser que c'est un ignare en la matière et peut-être on modifiera notre explication.

En attendant j'en ai fini avec mon post démesuré de la page précédente ( dont je rappelle l'objet : expliquer vraiment pourquoi le rendement de deux HP en parallèle est supérieur de 3 dB à celui d'un seul)
jptrol
______________________________________________
Avatar du membre
Dr. Nonosse
G5 optimiseur
G5 optimiseur
Messages : 208
Enregistré le : 28 juin 2021, 21:16

Re: rendement décibels HP: besoin d'un décriptage!

Message non lu par Dr. Nonosse »

Sujet passionnant au demeurant.

Je pense que l'interrogation viens d'une confusion due au référentiel.

De quoi parle t on?

* Parle t on de puissance électrique délivrée par l'ampli?
* evoque t on la puissance acoustique?
* ou bien la pression acoustique?

auquel cas c'est bien:

*Peff=(U*U)/R exprimé en Watt
* L= 10log ( W/W0)*dB exprimé en Watt avec W0=1pW
* P= 10log (P²/P0)*dB exprimé en Watt avec P0 =20µPa

La formule 2 et la 3 sont choisies pour être de valeur strictement identique dans une configuration particulière c'est à dire à un metre du HP pour une surface de difusion de 1M².

https://www.bksv.com/fr/knowledge/blog/ ... d-pressure

Donc dans le cas deux on est en Watt donc joules/ secondes et dans le troisième en Newton par M².
La sensibilité d'un HP est donné en dB par Watt par M².

Donc roulement de tambour, si on multiplie la surface de HP par deux (bin oui y en deux) on double la pression acoustique ou si vous préférez, on brasse deux fois plus d'air. Donc ça sonne plus fort

références:

Sonelec:
Rendement
La puissance sonore perçue par nos oreilles dépend de la puissance de sortie de l'amplificateur, mais aussi de la sensibilité des haut-parleurs et de leur rendement qui oscille entre 0,5% et 5% (au moins 95% de la puissance électrique fournie par l'amplificateur est perdue en chaleur dans la bobine mobile du transducteur/HP). La sensibilité d'un haut-parleur est exprimée en décibel et renseigne sur la capacité à produire une certaine pression acoustique pour un niveau électrique donné et à une distance donnée (par exemple 88 dB/1W/1m). Pour rappel, 10-12 W/m2 est le seuil de sensibilité de l'oreille humaine, et correspond au 0 dB. Un amplificateur de 50 W couplé à un HP dont la sensibilité est de 97 dB, produira globalement la même puissance sonore qu'un ampli de 13 W couplé à un HP dont la sensibilité est de 103 dB. Une autre façon de voir la chose : plus la sensibilité d'un HP est faible, et plus il faut disposer d'un amplificateur puissant pour obtenir une même pression accoustique (même puissance sonore perçue par l'oreille). On a donc intérêt à choisir des HP possédant une sensibilité élevée pour pouvoir "se contenter" d'un ampli de plus faible puissance, qui sera moins sollicité et proposera en général une meilleur qualité sonore.
https://www.sonelec-musique.com/electro ... ances.html

Brüel & Kjær:
Que sont la puissance acoustique et la pression acoustique ?
https://www.bksv.com/fr/knowledge/blog/ ... d-pressure
Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt
Rimlock
G5 guru
G5 guru
Messages : 1089
Enregistré le : 17 juil. 2018, 19:48
Localisation : pas trop loin de l'Océan

Re: rendement décibels HP: besoin d'un décriptage!

Message non lu par Rimlock »

Dr. Nonosse a écrit : 18 mai 2022, 13:45
Donc roulement de tambour, si on multiplie la surface de HP par deux (bin oui y en deux) on double la pression acoustique ou si vous préférez, on brasse deux fois plus d'air. Donc ça sonne plus fort
Hum... Si tu veux utiliser deux HP, il faut aussi utiliser deux amplis ! Sinon, tu as deux fois plus de "surface brassante" mais chaque surface (HP) ne reçoit que la moitié de la puissance électrique... :crazy Dans le calcul de la pression on ramène la mesure à So=1 m² de surface de réception, pas d'émission !

Sinon, tu mets 10 HP au cul de l'ampli et tu sonorises le stade de France !
Et de deux ! Merci les Bleus :lol:
Avatar du membre
Mikka
G5 Team
G5 Team
Messages : 2557
Enregistré le : 03 avr. 2006, 2:00
Localisation : Valhöll
Contact :

Re: rendement décibels HP: besoin d'un décriptage!

Message non lu par Mikka »

Comment crois-tu qu'on sonorisait les premiers cinémas avec juste un petit ampli à lampes de 20W comme celui-ci ?

Image

Deux haut-parleurs sonnent-ils plus fort qu'un seul.

Premièrement :

Voici comment je vois les choses sans rentrer dans des calculs complexes.

La puissance fourni par l'ampli reste la même. Ça c'est simple et immuable.

Si tu as un hp de 12" de rendement 96dB, tu transmets une pression acoustique A sur une surface B.

Si tu as 2 hp de 12" tu transmets une pression acoustique de (2 x A/2) sur une surface de B x 2.

Tu as donc doublé la surface de transmission ce qui par l'échelle logarithmique des dB reviendrait à une augmentation de 3dB du rendement.

Tu aurais donc une augmentation de la pression acoustique transmise dans l'air.

De mon point de vue, il faut abordé ça en fait de la même manière qu'un système de piston hydraulique, par exemple.

On sait qu'en hydraulique, une augmentation de la surface du piston améliore le rendement de la transmission du couple énergétique pour une pression d'huile identique et inversement.

Comme avec de l'eau, il faut bien différencier la pression du débit.

C'est simple, t'oublies l'ampli et la puissance qu'il délivre qui est une valeur constante. C'est la puissance fournie et consommée.

On se concentre ici sur les HP considérant pour rester simple qu'on en utilisera deux parfaitement identiques.

12" ça correspond à une surface qu'on ne s'emmerde pas à calculer pour rester simple mais qu'on appellera B.

On a une force et un travail mécanique A qui dépend de la puissance fournie par l'ampli, laquelle est fixe, je le rappelle. Ça signifie que si le hp doit partager cette puissance avec un second hp identique, le travail mécanique sera strictement divisée par deux. Simple logique de base.

Si tu doubles le nombre de hp tu doubles B. Tout aussi simple et logique.

En même temps tu divises pour chaque hp A par deux sachant que cependant tu as bien deux HP !

Il en résulte ceci.

1° Le travail -> 2 x A/2 = A

Les deux hp utilisent et transforment en travail mécanique la puissance fournie de l'ampli qui reste constante. Donc le travail mécanique ne change pas.

2° Le rendement B x 2

Le rendement de l'ensemble est amélioré car pour une consommation identique on a doublé la surface de transmission en passant de 12" à 2x12". C'est un peu comme si tu te retrouvais avec deux employés au lieu d'un seul mais qu'il se partageaient un seul salaire.

Pour A constant on a doublé B.

C'est une approche par la vulgarisation, je tiens à le préciser à nouveau mais c'est pour essayer d'être compris par tous.

Voilà comment je vois les choses dans une traduction simple.

Deuxièmement :

Pour aller plus loin et de manière plus scientifique et technique.

https://youtu.be/mhIQSxKFgoQ

Voilà il explique précisément ce que je dis depuis le début.

Vers 30s il y a ce schéma qui part d'un postula de 120 dB avec un hp pour une puissance délivrée par l'ampli de 100W puis vers 1mn 20s il montre bien qu'on se retrouve avec 2 hp délivrant chacun 117dB ( ce qui revient à mon A/2 mais x2 car sur 2 hp) ce qui ensuite correspond vers 1mn 30s à une augmentation de 6dB en cumulant les deux ensembles (effet du doublage de surface des hp donc B x 2) ce qui résulte comme il le montre à passer de 117dB + 6dB à 123dB ce qui est 3dB de plus que les 120dB de départ vers 1mn 35s.

Par le calcul on aurait ceci :

Prenons un haut-parleur comme l'EVM12L par exemple de rendement R = 100dB (dB : Décibel) et de puissance admissible de 200W. Cela signifie que pour P = 1W de puissance fournie au haut-parleur on mesurera à 1 mètre de distance une pression acoustique de 100dB.

R = 10 Log10 P1/P0 (avec P0 = 1W)

Si on a un ampli de 100W, pour prendre des valeurs simples, alors :

Rp = 10 Log10 100 = 20

Donc 100W augmente de 20dB la pression acoustique.

On aura donc 100 + 20 = 120dB de pression acoustique.

Dans le cas où nous branchons deux haut-parleurs identiques en sortie de notre ampli de 100W :

Chaque haut-parleur recevra et utilisera la moitié de la puissance de l'ampli soit 50W comme le stipule la lois d'ohm ( 50 x 2 = 100W ).

Reprenons notre équation :

Rp = 10 Log10 P1/P0

Rp = 10 Log10 50/1 = 17dB

Nous avons donc pour chaque haut-parleur :

Rs = R + Rp = 100 + 17 = 117dB

Puisque nous avons deux sources sonores en phase, les deux s'additionnent ce qui conduit à l'équation suivante :

Rt = 20 Log10 A1/A2 + Rs

Avec A1 = 50W et A2 = 100W

Rd = 20 Log10 50/100 = 6dB

Rt = Rs + Rd = 117 + 6 = 123dB

On constate bien une augmentation de 3dB et c'est ce que les appareils mesures.
Avatar du membre
jptrol
G5 Team
G5 Team
Messages : 1070
Enregistré le : 13 mars 2006, 1:00
Localisation : Nord
Contact :

Re: rendement décibels HP: besoin d'un décriptage!

Message non lu par jptrol »

Dr. Nonosse a écrit : 18 mai 2022, 13:45 Sujet passionnant au demeurant.

Je pense que l'interrogation viens d'une confusion due au référentiel.

De quoi parle t on?

* Parle t on de puissance électrique délivrée par l'ampli?
* evoque t on la puissance acoustique?
* ou bien la pression acoustique?
Voilà ce qui s'appelle déterrer un sujet ! 14 ans ! Le cadavre serait depuis longtemps décomposé si Matthieu n'avait pas eu la bonne idée en 2014 ( 8 ans !) de l'embaumer dans nos pages techniques. :D

J'invite donc les intéressés à lire l'article ici même

Bien sûr dans les références en bas de page il y a quelques liens cassés mais en gros ça tient encore la route.

Bonne lecture !
Rimlock a écrit : 18 mai 2022, 19:49
Hum... Si tu veux utiliser deux HP, il faut aussi utiliser deux amplis ! Sinon, tu as deux fois plus de "surface brassante" mais chaque surface (HP) ne reçoit que la moitié de la puissance électrique... :crazy Dans le calcul de la pression on ramène la mesure à So=1 m² de surface de réception, pas d'émission !

Non, Rimlock. Deux HPs côte à côte avec une sensibilité s et avec P watts électriques les alimentant au total produisent 3dBSPL de plus qu'un seul de même sensibilité s et alimenté par P watts.
Sinon, tu mets 10 HP au cul de l'ampli et tu sonorises le stade de France !
Bien sûr que non. C'est le paramètre VAS qui entre en compte. Il faut que les HP soient côte à côte , dans un même cab , etc... On gagne moins de 6 dB pour 4 HP et quasiment plus rien au-dessus, en tous les cas ça ne s'entend pas car pour percevoir une différence de volume il faut un minimum de ... 3dB justement. EDIT : en fait on gagne encore 6 dB pour 4 HP ( cf Bassman 59 par ex) , c'est au dessus de 4 que le phénomène s'amenuise.

Avec l'accord de Matthieu qui a publié l'article, je souhaite le modifier car notre compréhension a évolué depuis 2008 et 2014 : je peux maintenant rédiger autrement l'article en "oubliant" la démonstration laborieuse avec les paramètres de Thiele et Smal et en me tenant strictement aux lois de la physique acoustique qui devraient être plus facilement et même immédiatement compréhensibles avec une démonstration chiffrée. En passant il faudra virer les liens cassés et inutiles (il n'en restera qu'un).

Mikka : je suis d'accord avec toi , en gros c'est ça. Je préfère cependant raisonner sur les pressions acoustiques.
jptrol
______________________________________________
Répondre