Lampemètre, Tube-Tester...

Pour causer de choses et d'autres, c'est ici !
Avatar du membre
bilbo_moria
Don Bilbo de la Vega
Messages : 7053
Enregistré le : 15 déc. 2004, 1:00
Localisation : Tinteniac (35)

Re: Lampemètre, Tube-Tester...

Message non lu par bilbo_moria »

La 12AX7 morte, c’était dans un Valvestate, du coup j’ai changé sans trop creuser :mrgreen:

Les 6V6 un peu faiblardes, c’est les RCA NOS (elles doivent être NOS depuis super longtemps :mrgreen: ) dans mon Tweed Deluxe et elles fonctionnent pas mal du tout ! D’ailleurs, au G5 Show, on les avait testé sur le Metrix et vous vous étiez foutu de ma gueule (et depuis, je vous hais, d’aileurs :lol: )

Par ailleurs, mon Deluxe qui est assez raide et assez On/Off au potard de volume, ça pourrait provenir de la 12AY7 : je trouvais la EHX un peu molle du genou et je ne l’avais pas installée. Les courbes de la EHX sont un poil en dessousdes datasheet. Par contre, la 12AY7 Raytheon est beaucoup plus raide, ça explique peut-être la nervosité de l’ampli !

Bon, on peut continuer cette conversation sur un autre topic afin de ne pas pourrir celui-ci (même si on parle de lampe-metre / courbes)

Fin du HS
Fichiers joints
EHX-12AY7.png
Raytheon-12AY7.PNG
Avatar du membre
a-wai
G5 guru
G5 guru
Messages : 2690
Enregistré le : 23 sept. 2006, 2:00
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Lampemètre, Tube-Tester...

Message non lu par a-wai »

Très intéressantes ces mesures, merci ! :good:
Le top serait du coup de tracer à l'oscillo les tensions d'anode et de grille pendant les mesures, pour voir si on est effectivement en impulsionnel ou non...
Avatar du membre
bilbo_moria
Don Bilbo de la Vega
Messages : 7053
Enregistré le : 15 déc. 2004, 1:00
Localisation : Tinteniac (35)

Re: Lampemètre, Tube-Tester...

Message non lu par bilbo_moria »

J’essaierai de regarder à l’oscillo Ua sur une triode par exemple ...
Avatar du membre
Christiancm
G5 optimiseur
G5 optimiseur
Messages : 478
Enregistré le : 06 août 2007, 2:00

Re: Lampemètre, Tube-Tester...

Message non lu par Christiancm »

Non, il n'y a pas de réponse impulsionnelle avec ce module, le "traçage" des courbes s'effectue sur la demi-alternance positive du PT HT.
Avatar du membre
bilbo_moria
Don Bilbo de la Vega
Messages : 7053
Enregistré le : 15 déc. 2004, 1:00
Localisation : Tinteniac (35)

Re: Lampemètre, Tube-Tester...

Message non lu par bilbo_moria »

Merci pour la précision, Christiancm !
Avatar du membre
bozole
G5 guru
G5 guru
Messages : 1740
Enregistré le : 17 mai 2009, 2:00

Re: Lampemètre, Tube-Tester...

Message non lu par bozole »

Bonjour
Christiancm a écrit :Non, il n'y a pas de réponse impulsionnelle avec ce module, le "traçage" des courbes s'effectue sur la demi-alternance positive du PT HT.
Si je ne me trompe pas, ce n'est pas ce qui est décrit dans la doc du traceur, dont un extrait figure ici : http://6bm8-lab.fr/phpBB/viewtopic.php?f=3&t=137 (post du 17 avril 2012 à 9h35)

Il est précisé que les mesures s'effectuent sur des cycles de 5mS, et qu'il y a 64 échantillons prélevés sur chaque cycle.
Effectivement ça se passe pendant la demi-alternance positive du PT HT, mais visiblement sous forme d'impulsions, pas sur une mesure continue.

Sur l'Amplitrex, c'est en continu sur toute la mesure, le tube n'a à aucun moment la possibilité de se "reposer", et je peux vous assurer qu'il chauffe énormément ... impossible de mettre les doigts sur le verre à l'issue du tracé des courbes !!

D'ailleurs, en bas de page du site cité ci dessus (post du 13/02/2013 à 10h49), un intervenant mentionne ce défaut du traceur de courbes vendu par Radioelec ...
Avatar du membre
Pote Gui
G5 Team
G5 Team
Messages : 4464
Enregistré le : 15 mai 2012, 11:07
Localisation : Lyon (69)

Re: Lampemètre, Tube-Tester...

Message non lu par Pote Gui »

Ce que j'en comprends, c'est que la mesure est faite sur 64 échantillons, prélevés durant le fonctionnement en continu du tube sur une alternance positive.
Donc, il faudrait s'entendre sur ce que l'expression "mesure en continu" signifie : est-ce la mesure elle-même (genre analogique) ou le fonctionnement continu à partir duquel on prélève des mesures ponctuelles (genre échantillonnage)?

Sinon, le coup du tube pas chaud, c'est effectivement parce que le tube est ramené à une tension de grille de commande minimale (-31V) entre chaque cycle positif, limitant ainsi la dissipation.

La question est donc, est-ce que ce type de mesure permet d'avoir une vision correcte et fidèle de l'état d'un tube qui ne fonctionne pas comme s'il était installé dans un ampli.
De mon expérience, j'ai pu constater que lors de mesures sur lampemètre en fonctionnement continu, certains tubes présentaient un courant d'anode Ia1 à la mise sous HT, puis au bout de quelque temps, un courant Ia2 plus faible. On peut même suivre en direct l'évolution de Ia1 à Ia2 sur l'écran LCD.
Reste à savoir si le fait de passer un tube au cut-off entre les mesures l'empêche de développer son réel courant de croisière...

Peut-être que pour pallier à ce problème, il suffirait de faire en sorte que la mise en route du traceur (c-à-d., la prise de mesure) ne débute qu'après un temps de fonctionnement "normal" du tube?
Avatar du membre
Christiancm
G5 optimiseur
G5 optimiseur
Messages : 478
Enregistré le : 06 août 2007, 2:00

Re: Lampemètre, Tube-Tester...

Message non lu par Christiancm »

C'est juste, encore faut-il s'entendre sur un fonctionnement "impulsionnel".

Est-ce que ce module par ex. passe d'un temps t0 de 0V à un temps t1 à 250V pour revenir à 0V de tension d'anode à chaque prise des échantillons la réponse est non.

Comme dit et à raison Pote Gui, perso je ne m'arrête jamais sur une première acquisition, elle ne me sert juste qu'à estimer l'état d'un tube à froid (hors filament bien sûr).
Puis le tube monte rapidement en température après quelques mesures pour reprendre les paramètres calculés du soft.

Est-ce un fonctionnement parfait, tout dépend de ce que l'on veut, perso je le trouve très pratique pour obtenir des datasheets à un autre Vg2 que ceux connus.

Si je devais apporter une critique ce ne serait pas celle-là, les calculs ne peuvent t'être juste que si la tension secteur se situe dans la même fourchette entre chaque courbe et quand on a une tension secteur pas top (je ne parle même pas de Vg2 s'il n'est pas régulé), là on peut constater une différence, mais bon c'est pas critique non plus, on relance une acquisition c'est tout.

Maintenant pour ceux qui possède un onduleur online ça ne se pose pas évidemment.
Avatar du membre
Totof
G5 optimiseur
G5 optimiseur
Messages : 126
Enregistré le : 11 mai 2010, 2:00

Re: Lampemètre, Tube-Tester...

Message non lu par Totof »

Bonsoir

Pour étayer un peu la discussion, presque tout les montages à base de µc , font de la mesure impulsionnelle en rapport avec le fonctionnement même
du µc , c'est en effet plus pratique de travailler vite grâce aux sortie PMW des µc, le restant du temps le tube est collé avec une VG1 fortement négative
ça limite la dissipation de tube et protège ce dernier dans les mesure extrême, là ou on dépasse la dissipation maxi, le cas des tension Va très pettite
On parle de partie positive dans le principe si on utilise une sinusoïde car un µc ne peut convertir une tension négative, ce détail disparaît si on utilise
la fonction PMW d'un µc qui passe d'un état bas à haut ( 0 - 5 Volts )
Pour le µtraceur par exemple les tensions sont générer par des boosters pilotés en mode PMW, qui charge un condo de 100µf pour la HT et un 1000µf
pour Vg1, une routine qui s'enclenche toute les 100 µs mesure les tensions, les contrôlent, réajuste en + ou - si besoin , et si elles sont égales au
valeurs en consigne, applique ces dernières au tube pour effectuer une mesure des tensions et courant , stocke les résultats et attends la nouvelle
interruption, en plus dans le cas du µtracer, les mesures se font en alternance, un coup l'anode, un coup l'écran etc etc, voir la site du µtracer pour plus de
détails

Tout ça pour dire qu'AMHA une mesure en impulsionnel à ces avantages dans les limites extrême de mesure , qui tuerait sur le champ lors de certaine
mesure notre pauvre tube en test, par exemple avec une tension Va < 50 volt et Ve à 150 Volts, c'est à dire là ou le courant de G2 grimpe au ciel
sur certaine pentode

Avec une mesure en tension continue et constante sur une longue durée on est limité sur le dépassement des caractéristiques du tube concerné
un constructeur ou fabricant de tube pouvait se permettre de sacrifier quelques exemplaire sur l'autel, pour tracé son réseaux de courbes
mais nous, peut on le faire, perso j'aimerais bien éviter

Concevoir un système pilotable par µc qui ferait une mesure sur du "long terme" complique sincèrement le côté hardware , mais limite fortement
le domaine de mesure, surtout au delà de Pmax AMHA :oops:

Chacun ses choix :oops: :oops:

Bonne soirée
Avatar du membre
bilbo_moria
Don Bilbo de la Vega
Messages : 7053
Enregistré le : 15 déc. 2004, 1:00
Localisation : Tinteniac (35)

Re: Lampemètre, Tube-Tester...

Message non lu par bilbo_moria »

Perso, je trouve ce module très intéressant pour le prix. Bien sûr, il faut ajouter la partie alim, mais pour les triodes, au moins, ça fonctionne bien.
J’ai été aidé par Christiancm sur cette maquette (je précise qu’il ne touche aucun droit sur le module, même s’il est en contact avec l’auteur (?) vendeur de la solution). J’ai pour l’instant un prob sur les tubes de puissance EL34 et 6L6 : les courbes se barrent en sucette ... problème de PT ? d’oscillations ? no sé ... en tout cas, ça fonctionne chez d’autres. Ca m’ennuie pas mal, car le fonctionnement sur les triodes est prometteur et j’enrage (enfin, presque ;-) ) de ne pas arriver à débugger pour les 6L6 EL34 ... j’attends une illumination :D
Avatar du membre
Totof
G5 optimiseur
G5 optimiseur
Messages : 126
Enregistré le : 11 mai 2010, 2:00

Re: Lampemètre, Tube-Tester...

Message non lu par Totof »

Hello bilbo_moria

Peut être quelques self de choc aux ras des pinoches des socles ou un 100 nf non polarisé en découplage sur G2 et/ou anode :wink:

A +
Avatar du membre
bilbo_moria
Don Bilbo de la Vega
Messages : 7053
Enregistré le : 15 déc. 2004, 1:00
Localisation : Tinteniac (35)

Re: Lampemètre, Tube-Tester...

Message non lu par bilbo_moria »

Oui, j’ai lu ça sur 6bm8 (merci à bozole pour ce lien, btw !) ...
Mes câblages sont loin d’être parfaits (surtout quand on voit certains au cordeau), mais raisonnablement propres ... curieux ce prob d’oscillation potentiel : le montage serait plus sensible aux oscillations avec ce module qu’un ampli ? (en amplification, j’ai eu des oscillations quand je mettais pas mal de gain, ce qui n’est pas le cas là ...)
Mais merci pour le tuyau, je vais voir ça ... en amplification, au moins, les oscillations (super chiantes par ailleurs), on ne peut pas passer à côté, on les entend (et les visualise à l’oscillo)
Avatar du membre
Christiancm
G5 optimiseur
G5 optimiseur
Messages : 478
Enregistré le : 06 août 2007, 2:00

Re: Lampemètre, Tube-Tester...

Message non lu par Christiancm »

MP :wink:
Avatar du membre
The_Setlaz
G5 optimiseur
G5 optimiseur
Messages : 389
Enregistré le : 03 févr. 2008, 1:00
Localisation : Dublin / Reims

Re: Lampemètre, Tube-Tester...

Message non lu par The_Setlaz »

Désolé pour cette petite absence :oops:

Merci pour tes courbes Bilbo ! C'est plus ou moins ce que je pensais pouvoir observer également quant à l'état d'un tube en traçant les courbes en impulsionnelle. On voit clairement la dégradation des courbes caractéristiques du tube et des ses paramètres.

Après il est fort possible que certains modules soient plus précis en faisant du multi-échantillonnage et/ou en utilisant une durée d'impulsion pendant la mesure plus adaptée que d'autres.

Pour les oscillations sinon, effectivement c'est la maladie des testeurs et il faut y coller quasi-obligatoirement des selfs pour éviter les accrochages HF !
Avatar du membre
a-wai
G5 guru
G5 guru
Messages : 2690
Enregistré le : 23 sept. 2006, 2:00
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Lampemètre, Tube-Tester...

Message non lu par a-wai »

Je suis tombé sur une vidéo intéressante sur les vieux lampemètres, je me suis dit que ça pourrait intéresser du monde ici ;)

Du coup je suis encore plus chaud pour ce genre de projet, on s'y met quand vous voulez ! :D
Répondre