Si on s'occupait sérieusement des harmoniques ?

Espace théorique sur les lampes et l'électronique en général.
Avatar du membre
jptrol
G5 Team
G5 Team
Messages : 1270
Enregistré le : 13 mars 2006, 1:00
Localisation : Nord
Contact :

Re: Si on s'occupait sérieusement des harmoniques ?

Message non lu par jptrol »

dilet a écrit : 21 mai 2024, 23:13 Trop de saturation tue la saturation... :think:
Oui, mais chez Marshall on ne voyait pas ça comme trop de saturation . L'étage 3 est vraiment là pour tuer les harmoniques pairs ! Si on le shuntait on perdrait à peine en puissance mais les harmoniques pairs seraient présents or ce sont eux qui sont visiblement ici indésirables :!:

Beaucoup plus intéressante , sur le plan théorique toujours, l'initiative d'un certain Hartley Peavey , fondateur et patron de la célèbre firme du même nom. Il s'est lui tourné vers la partie puissance pour finir par déposer un brevet en 2006 :ugeek: .

Partant du constat qu'en matière de distortion le domaine de l'harmonique pair est celui de la classe A en SE - ce qui se comprend en traçant les droites de charge sur un tube de puissance on constate la non linéarité des distributions des courbes Vgk entraînant aux extrêmités la dissymétrie du signal de sortie - et qu'en classe AB ou push-pull on retourne dans le domaine de la symétrie donc des harmoniques impairs , Peavey a eu l'idée de concevoir un amplificateur à type de distortion variable :idea:

Il est parti du schéma bien connu du PI de type cathodyne ou concertina où une seule triode génère les deux phases à 180° , l'une par l'anode , l'autre par la cathode. C'est celui du Fender Tweed 5E3 par exemple. Peavey s'est sûrement souvenu que les partisans du zéro distortion des premiers temps ( et aussi ceux qui travaillaient sur la HiFi) voyaient ce montage comme problématique en matière de sortie symétrique, les impédances de sortie des deux phases étant différentes . Alors pourquoi ne pas exploiter la faille pour sortir ces fameux harmoniques pairs ?

Il a donc eu l'idée de greffer un simple montage potentiométrique en parallèle de la résistance de cathode pour atténuer la phase concernée :

Image

Le montage est constitué de VR1 + R5

Le texte officiel du brevet est ici :
7145392.pdf
(74.01 Kio) Téléchargé 21 fois
C'est plus clair sur le schéma du Valveking 20 W ( il semble que toute la gamme Valveking ait été équipée de ce montage):

CPA:
Image

Avec le potentiomètre ( ici VR11) à fond on reste en classe AB normale . En le ramenant vers 0 , on diminue l'amplitude du signal et la dissymétrie induite génère ces fameux harmoniques pairs. VR11 a 0 amène R22 en parallèle de R110 , il n'y a plus de signal envoyé par là à la puissance et le montage est un simple inverseur n'agissant plus que sur la pentode supérieure , d'où un retour en classe A single-ended.

A l'origine la commande était derrière l'appareil mais les derniers modèles se sont présentés avec la commande devant :

PeaveyValveKing20W_photo.png
La gamme Valveking a maintenant disparu et le Vari-class n'est pas réapparu . Personnellement je ne trouve pas de commentaire convaincant sur la qualité de la distortion produite. A mon avis peu se sont rendu compte que l'on basculait progressivement d'harmoniques impairs (AB) vers pairs (A) et surtout peu semblent avoir exploité les positions intermédiaires.

Voilà des commentaires :

Guitar.com
There’s also a control labelled Vari-Class, for moving the output valves out of standard Class A/B operation towards something more like Class A – which is less efficient, but it doesn’t sound too shoddy in a Vox AC4, does it?

The Vari-Class control does not alter the whole character of the amp, but it’s noticeable that moving towards Class A makes the overdrive a little smoother and fizzier, at the expense of some power and punchiness. It’s a canny little feature in an amp that’s capable of doing more than just all-out metal sounds.
Voilà des vidéos , la première est de la maison Peavey, la suivante d'un testeur qui n'a pas bien compris le"Vari-class", à partir de la minute 3

https://www.youtube.com/watch?v=1Bo08SA8a-Q
https://www.youtube.com/watch?v=8Bp4gViMP4I&t=24s
Tout ceci est loin de nous confirmer que les harmoniques pairs sont les seuls désirables :?
jptrol
______________________________________________
dilet
G5 optimiseur
G5 optimiseur
Messages : 218
Enregistré le : 31 janv. 2023, 0:06
Localisation : Lyon

Re: Si on s'occupait sérieusement des harmoniques ?

Message non lu par dilet »

Oui, c'est d'ailleurs présenté (et marqué: Vari-Class, A, A/B) comme un passage de la classe A à la classe A/B, sans exploiter les positions intermédiaires du potentiomètre (un switch aurait pu suffire...), sans aucune mention de distorsion.
Certes, le son change, mais personne ne semble chercher une autre raison, alors que le brevet indique dans son titre "variable harmonic distorsion" et mentionne l'intérêt pour le guitariste du réglage continu de la distorsion.
Incompréhension entre services technique et commercial ?
dilet
Répondre