MI18 boosté à la cascode

Dirigé par G5team et la participation de terb_
Ampli 18W 12AX7, PP EL84
Avatar du membre
DJZiaK
G5 optimiseur
G5 optimiseur
Messages : 143
Enregistré le : 10 janv. 2005, 1:00
Localisation : Toulouse

MI18 boosté à la cascode

Message non lu par DJZiaK »

Bonjour à tous !

Ca faisait un petit moment que je n'avais pas posté ici, et, pour tout dire, ça fait du bien de revenir un peu !

Après une longue période de non-bricolage, je m'y suis remis un peu, les goûts musicaux évoluant, j'avais envie d'une bonne disto d'ampli, et pas seulement d'un bon crunch.

Je me suis tâté pendant un moment à faire un deuxième ampli, type G1 en mode high gain, puis finalement... L'idée d'ajouter un boost au MI18 a pris le dessus. D'autant plus que je ne me servais pas de la boucle ni du trémolo que j'avais intégrés. L'occasion de repartir sur de bonnes bases !

Alors voilà, après avoir passé quelque temps à revoir un peu la théorie et à chercher les possibilités pour faire un boost intégré à l'ampli, j'ai décidé d'opter pour un montage en cascode.
L'idée est de rajouter une 12AU7 montée en cascode pour attaquer le premier étage d'un MI18 "normal". Le reste du schéma reste quasi inchangé, mis à part quelques valeurs de composants par-ci par-là. A terme, ce boost sera activable/désactivable via footswitch. Je n'ai pas encore décidé de la méthode à utiliser pour ça : relais ou optocoupleur. L'idée de l'optocoupleur me plaît bien pour son côté silencieux et probablement moins sensible aux variations de voltage.

J'ai donc fait un peu de place dans le chassis et fait un montage expérimental en PTP (à côté du reste en PCB, ça fait un sacré contraste :lol: ).
Après quelques galères de hum dû à un mauvais montage côté chauffage (que j'ai finalement référencé à la cathode d'une EL84), je suis parvenu à un résultat qui me satisfait pas mal : beaucoup de gain, tout en gardant un ampli silencieux et qui peut garder son caractère vintage.
Avec le potard de boost à 5/10 et le gain à 7/10, ça donne déjà pas mal. Les deux potards sont exploitables sur toute la course (les deux à fond, on sent qu'il en faudrait pas plus quand même :lol: ).

Les sons vont du clean Fenderien au gros son bien saturé, en passant par toute une gamme de crunch aux couleurs typées Marshall/Orange. Le son peut être assez gras, et pour ça j'aime bien pousser un peu le boost et le gain tout en baissant le volume sur la guitare, ça rend pas mal.
Bref, c'est un MI18 avec turbocompresseur. :good:

J'ai aussi ajouté un switch pentode/triode sur les EL84 pour varier les sons et diminuer la puissance, et je me suis rendu compte d'une chose : en mode triode, le master volume est exploitable sur toute la course, alors qu'en pentode, le dernier tier ne sert pas à grand chose.
Sachant que les EL84 doivent bien sortir leurs 18W en mode pentode, et sûrement dans les 10W en mode triode, je me suis demandé si l'OT un peu juste (15W) n'y était pas pour quelque chose.
Ca m'avait posé un souci lors d'une répète d'ailleurs (OK, les autres jouaient fort), où on ne m'entendait vraiment pas beaucoup, même avec gain, master et tone stack tout à fond... Pour un PP de (théoriquement) 18W, branché dans un 2x12 de G12H30 (100 dB), je trouve ça quand même étonnant.

Trêve de blabla, voici le schéma de principe (pardonnez les noms des composants, je dois avoir 2 ou 3 R0...) :
JSCH : https://dl.dropboxusercontent.com/u/183 ... annel.jsch
PNG : https://dl.dropboxusercontent.com/u/183 ... hannel.png

Modifs sur le schéma de base (hors cascode) par rapport à ma version précédente :
  • bypass de cathode V1a 220nF => 22nF (pour que la plage d'aigus "suramplifiés" soit plus réduite et plus décalée dans les hautes fréquences),
  • bypass de cathode V1b 47uF => 22uF (d'après les calculs, ça doit pas changer grand chose),
  • TS : capa sur le curseur des mediums 22nF => 10nF (pour que le potard de basses agisse sur une plage de fréquences un peu plus large et décalée plus haut dans les bas mediums).
Au final, ça donne des basses plus nettes et des aigus plus doux, à mon goût. Je suis passé par un essai de 22uF sur la cathode de V1a, mais ça manquait de nuances et de subtilités. Là, il y a la petite bosse dans les aigus tout en haut qui ajoute un peu de "délicatesse" au son en clean, et qui donne un son plus propre en saturé. Sinon, ça bavait pas mal quand même.
La modif du TS permet de garder de bonnes basses aussi et donne un son bien chaud.

Et l'implantation en turret board (les turret sur lesquelles passent simplement des câbles sont en fait des trous passe-câble) :
DIYLC : https://dl.dropboxusercontent.com/u/183 ... 0board.diy
PNG : https://dl.dropboxusercontent.com/u/183 ... 0board.png

Notez que je n'ai pas encore testé l'implantation en turret board, je ne sais donc pas ce que ce layout vaut.

Plus de détails bientôt, peut-être quelques samples, etc. :)
Avatar du membre
Skot
G5 optimiseur
G5 optimiseur
Messages : 328
Enregistré le : 14 mars 2005, 1:00
Localisation : ROUEN
Contact :

Re: MI18 boosté à la cascode

Message non lu par Skot »

Salut,

Je vois que le 375HX est donné pour 275V à vide...la vache, t'as combien sur tes plaques ???
Du clean fenderien avec des EL84 sous acide, j'aimerai bien être près de Toulouse :-)

Il y avait une contre réaction sur le MI18, c'est un choix de la retirer ?
Merci pour le turret, sympa de partager.
There's someone in my head but it's not me.
Avatar du membre
DJZiaK
G5 optimiseur
G5 optimiseur
Messages : 143
Enregistré le : 10 janv. 2005, 1:00
Localisation : Toulouse

Re: MI18 boosté à la cascode

Message non lu par DJZiaK »

Salut !

Héhé, oui, les EL84 en prennent un peu plein la tronche... A la base il y avait une EZ81 à la place des diodes, donc on tombait plus dans les 300-310V aux anodes de mémoire. Là, toujours de mémoire, je suis à 345V.
Et quand je dis fenderien, c'est un grand mot évidemment. :wink: Ce que je veux dire, c'est qu'on peut en tirer un bon clean, à la fois cristallin et avec un peu de rondeur (en grande partie grâce à la modif du TS je pense).

Il y avait aussi une contre réaction en effet, je l'avais retirée car elle m'apportait plus de soucis qu'autre chose. Mais après quelques simulations sous LTSpice, je me demande si je ne vais pas la remettre pour calmer un peu le PI, qui envoie bien la sauce aussi, vu que j'arrive à l'intégrer sans qu'elle pose souci.
Je partagerai aussi le schéma LTSpice, c'est intéressant de voir comment le circuit réagit en théorie. Je pense que ça va m'amener à biaser le préamp un peu plus chaud. Au passage, j'ai découvert qu'à quelques ohms près sur la cathode (en biasant trop chaud), ça pouvait donner un phénomène de basses qui dégueulent ("farting" bass). Je me souviens que j'avais eu ce problème au début, et que j'avais galéré à le corriger. On pensait que ça venait du PI ou des EL84 à l'époque. Maintenant, j'ai l'impression qu'on peut leur en mettre un peu plus dans la tronche sans qu'elles bronchent.

Restera à tester ces modifs en vrai et voir si cela a une influence bénéfique sur le son. Je pense que ça devrait adoucir un peu la distorsion générée par la première demi 12AX7, quand on utilise le boost assez fort. Aujourd'hui c'est un peu agressif tout de même, boost à fond. Alors plutôt que de réduire le gain... A voir.
Avatar du membre
warteko
G5 optimiseur
G5 optimiseur
Messages : 292
Enregistré le : 30 mars 2008, 1:00
Localisation : 68 Riedisheim

Re: MI18 boosté à la cascode

Message non lu par warteko »

Si je puis intervenir, j'ai bossé sur un Blues Junior équipé en EL84, et je m'étais inquiété d'une part de la polarisation hyper hot source de nombreux post sur divers forums, ainsi que de la tension de plaque qui frise 345V. Après moulte recherches, de nombreux avis confirment que l'on peut leur balancer bien plus que les 300 V des datasheet sur les EL84, il y a même des montages commerciaux qui frisent les 400 V ! Mais j'ai quand même passé le réglage de tension d'alim en 240V, j'ai en moyenne 235 V sur mon secteur ...
Avatar du membre
vitriol82
G5 Team
G5 Team
Messages : 7083
Enregistré le : 25 août 2005, 2:00
Contact :

Re: MI18 boosté à la cascode

Message non lu par vitriol82 »

Et bien on peut mettre 500V d'alim aussi si tu as 50V dans le primaire de l'OT et 200V aux bornes de la résistance de cathode de l'EL84.

N'oubliez jamais qu'il faille parler de Uak en matière de tension d'anode
Si tu veux voir des bleus gagner, regardes Avatar :-)
Avatar du membre
DJZiaK
G5 optimiseur
G5 optimiseur
Messages : 143
Enregistré le : 10 janv. 2005, 1:00
Localisation : Toulouse

Re: MI18 boosté à la cascode

Message non lu par DJZiaK »

Je crois que j'ai une tension à la cathode aux alentours de 50V, donc mes EL84 doivent être tranquilles :)

J'ai eu le malheur de fouiller dans mon stock hier soir... Je suis retombé sur des lampes que j'avais essayé quand j'avais construit la première version du mi18. J'avais oublié, mais j'ai 2 12AT7, 1 12AU7 et des EZ81 qui traînent. Et j'ai pas pu m'empêcher d'essayer une 12AT7 en PI. Et je dois dire que ça me plaît pas mal ! C'est à confirmer, mais j'ai eu la sensation d'une distorsion de power amp plus douce (pas étonnant vu le gain plus faible), et d'un son clean plus chaud. Du coup, je vais peut-être laisser définitivement la contre-réaction de côté.
Il faudrait bien sûr revoir les valeurs dans le PI pour qu'elles soient plus adaptées à cette lampe : pas besoin d'une Ra aussi importante que pour une 12AX7, et probablement une Rk plus petite aussi. Quelque chose comme 33k ou 47k en Ra devrait être pas mal, ça ferait baisser l'impédance de sortie du PI, ce qui, il me semble, n'est jamais un mal.

Donc encore une fois, je vais ressortir le fer à souder. Je pensais être arrivé à ma version "définitive", mais... Non, décidément :mrgreen:

Va falloir que j'arrive à m'arrêter bientôt, car j'ai un autre projet d'ampli en tête depuis un petit moment : un Sunn Model T, première version :twisted: . Je crois que je suis tombé amoureux de cet ampli et de ses sons d'outre-tombe. Seul problème, ses 150W avec son quad de 6550. :roll: Peut-être qu'un push-pull simple serait une bonne idée pour pas exploser le budget transfos et atténuateur... Mais ça sera dans un autre post, tout ça.


EDIT
J'ai donc testé 47k sur les anodes de mon PI avec 12AT7, c'est pas mal. J'aime bien cette configuration, ça semble plus maîtrisable qu'avec une 12AX7, et j'ai l'impression de gagner en finesse et en détails sur les son clairs et crunch. Ca me plaît ! Je vais le garder comme ça. D'autant plus qu'avec le boost, le gain n'est pas un problème... :lol:

Je me suis penché sur le switching, et je me suis fortement inspiré de celui du SLO 100, à base de LDR. Le principe est tout simple, j'ai positionné une LDR à l'entrée et à la sortie du boost, et l'entrée de l'ampli est reliée en permanence à la première triode du circuit "normal". Vu que l'étage en cascode est en opposition de phase et que le signal en sortie est bien plus élevé que celui provenant de l'entrée, l'influence de ce dernier devrait être minime quand le boost est activé. Et ça a l'avantage de ne pas de rajouter de composants sur le chemin du signal en mode "normal".

Au passage, j'en ai profité pour rajouter un master volume pour quand le boost est activé. A l'utilisation, ça se rapprochera donc vraiment d'un double canal (hormis le tone stack unique).

J'ai mis à jour le schéma, si vous voulez y jeter un oeil et me dire ce que vous en pensez, faites-vous plaisir !
Répondre