le power scaling, une autre méthode d'atténuation, des avis?

Espace théorique sur les lampes et l'électronique en général.
Avatar du membre
McColson
Admin du site
Admin du site
Messages : 7894
Enregistré le : 07 nov. 2004, 1:00
Localisation : La Celle sur Morin
Contact :

Re: le power scaling, une autre méthode d'atténuation, des avis?

Message non lu par McColson »

Classe merci theo !
Avatar du membre
jptrol
G5 Team
G5 Team
Messages : 1270
Enregistré le : 13 mars 2006, 1:00
Localisation : Nord
Contact :

Re: le power scaling, une autre méthode d'atténuation, des avis?

Message non lu par jptrol »

Voilà un circuit fort intéressant, mais avant d'avoir des suggestions , cela nécessite un minimum d'explications. A ce que j'en comprends tu prends une double référence de tension à peine filtrée et filtrée (UG2) , la première fixe , la seconde en sortie de VVR . J'aurais tendance à penser que c'est inutile, voire nuisible. Peux-tu nous expliquer la conception du circuit à 3 transistors ?

Personnellement j'utilise une version performante beaucoup plus simple à deux transistors . Je vais prendre le temps d'en faire un beau schéma comme le tien et fournir toutes les explications. A bientôt.

Amicalement.
jptrol
______________________________________________
Avatar du membre
Lemontheo
G5 Team
G5 Team
Messages : 1807
Enregistré le : 21 janv. 2011, 1:00
Localisation : Rouen
Contact :

Re: le power scaling, une autre méthode d'atténuation, des avis?

Message non lu par Lemontheo »

C'est un circuit de Merlin Blencowe qui a été validé par certains utilisateurs.
le pdf explicatif en PJ
Bias tracking.pdf
(1.47 Mio) Téléchargé 174 fois
Avatar du membre
jptrol
G5 Team
G5 Team
Messages : 1270
Enregistré le : 13 mars 2006, 1:00
Localisation : Nord
Contact :

Re: le power scaling, une autre méthode d'atténuation, des avis?

Message non lu par jptrol »

Lemontheo a écrit : 21 févr. 2022, 8:20 C'est un circuit de Merlin Blencowe qui a été validé par certains utilisateurs.
le pdf explicatif en PJ
Bias tracking.pdf
Merci Theo. Je vais regarder ça. C'est vrai que ça fonctionne. J'ai été un peu dur en disant que la référence sur le RAW HT pouvait être nuisible, mais j'ai vérifié, ce n'est pas le cas , il n'y a pratiquement aucune résiduelle sur le VBIAS, c'est seulement inutilement compliqué. Vu l'ouvrage, je vois que c'est du Merlin Blencowe de la première couvée ! :euh: A suivre...

EDIT du 28 février

Reprenons donc ton schéma :

Image

Sur un transistor à jonction , lorsque le courant s'établit entre base et émetteur , la tension EB vaut +0.7 V sur un PNP et -0.7 V sur un NPN ( ou + 0.7 V pour la tension BE !).
Donc lorsque RAW HT est appliquée la tension sur les deux émetteurs de Q1 et Q2 se fixe à 0.7 V. La base de Q2 est donc aussi au potentiel 0 V et donc D1 ne sert à rien ! Dans le texte Merlin dit qu'elle sert à la mise sous tension si la base de Q2 montre trop haut mais on voit mal comment UG2 pourrait monter avant raw HT.

La base de Q2 étant fixée à 0V , le courant dans la 300k sur la branche UG2 est directement proportionnel à UG2 et il est entièrement dirigé vers le collecteur de Q3 via les résistances de 4k7 et l'ajustable de 47k . SI UG2 est de l'ordre de 300 V le courant est de l'ordre de 1 mA et la tension entre masse et collecteur de Q3 atteint presque -50 V à la tension de saturation de Q3 près. Q3 a une fonction de SINK pour le courant et peut s'ajuster en fonction du courant demandé car sa base est à -50V + 0.7 = -49.3 V. Aux bornes de 10k on trouve un 0.7 V constant et le courant demandé dans la base de Q3 est fourni par Q1.

Donc non seulement la tension de bias est fixée au départ avec le trimpot en fonction de la valeur demandée pour les tubes de puissance mais elle suit les variations demandées par le VVR par le biais de UG2 : lorsque UG2 diminue, Vbias augmente ( devient moins négatif) en restant proportionnel à UG2.

Conclusion : ça fonctionne , mais c'est lourd !

Plus simple ci-dessous mais pas plus simple à expliquer !, ça fonctionne aussi bien. On supprime la branche raw HT. La seule tension de référence est UG2. Q2 joue le même rôle que Q3 ci-dessus. Q1 conduisant , le point A est fixé immédiatement à 0.7 V .

Image

Si nous prenons UG2 = 330 V , le courant dans R3 est de 1 mA.
I(R3) = I1 + I2 = 1 mA

Le transistor Q2 est choisi pour saturer ou presque dans ces conditions et donc son collecteur (3) est à -50V pour simplifier . Pour évaluer au maximum le courant IcQ2 = I2 + I3 , on fait l'hypothèse que I1 est très faible devant I2 qui peut atteindre quasiment le 1 mA alors. I3 vaut alors quasiment 50v/51k =~ 1 mA aussi
Au grand maximum IcQ2 vaut donc 2 mA.

Les courants dans les bases sont au moins 80 fois plus faibles que dans les émetteurs/collecteurs (80 étant le plancher et 250 la valeur nominale).

Le courant dans la base de Q2 IbQ2 vaut au grand maximum donc 2 mA / 80 = 25 µA.

Le courant dans R2 vaut 0.7 V / 33k = 21µA . On en déduit le courant dans R1 = 21 µA + 25 µA = 46 µA = I1 ( ou I1*79/80 !!) . On voit que I1 fait moins de I2/20 et que l'hypothèse faite plus haut est vérifiée ( I2 = 954 µA).

I2 va donc suivre proportionnellement les variations de tension imposés par le VVR . En diminuant avec celle-ci la tension au point B va remonter vers la 0V et faire diminuer d'autant le courant I3 et la tension Vbias pré-ajustée par RV1 va suivre tout à fait proportionnellement.

J'utilise ce montage depuis quelques années sur mon PP 6V6 de 14W et c'est top !
jptrol
______________________________________________
Avatar du membre
McColson
Admin du site
Admin du site
Messages : 7894
Enregistré le : 07 nov. 2004, 1:00
Localisation : La Celle sur Morin
Contact :

Re: le power scaling, une autre méthode d'atténuation, des avis?

Message non lu par McColson »

Hum hum intéressant tout ça !
Avatar du membre
ChopSauce
G5 guru
G5 guru
Messages : 591
Enregistré le : 17 juin 2013, 22:05
Localisation : So Paris

Re: le power scaling, une autre méthode d'atténuation, des avis?

Message non lu par ChopSauce »

Bon, excusez-moi de rabaisser un peu le niveau des discussions mais comme je remets le nez dans mon ampli à VVR, je me demandais ...

La résistance (R38, schéma du G5 15-ième anniversaire) entre le potentiomètre et la masse, qui déterminerait la tension minimale, a-t-elle une valeur minimale admissible ?

Je n'imagine pas que oui - comme il y a le potentiomètre d'un côté et la résistance de 100k de l'autre - mais il y a tant de choses qui m'échappent ... :?
Avatar du membre
jptrol
G5 Team
G5 Team
Messages : 1270
Enregistré le : 13 mars 2006, 1:00
Localisation : Nord
Contact :

Re: le power scaling, une autre méthode d'atténuation, des avis?

Message non lu par jptrol »

Dans le schéma de l'alimentation à jour (V.4.5) c'est R33 et non plus R38.

Vdg de l'IRF830 est limité à 500V donc on peut mettre le potentiomètre à la masse si on a moins de 500V dessus mais ça ne sert à rien d'alimenter l'ampli avec une tension nulle ! : donc la valeur de R33 est juste fixée suivant une règle de bon sens qui est d'obtenir la tension minimale pour avoir un son saturé encore désirable.
jptrol
______________________________________________
Avatar du membre
ChopSauce
G5 guru
G5 guru
Messages : 591
Enregistré le : 17 juin 2013, 22:05
Localisation : So Paris

Re: le power scaling, une autre méthode d'atténuation, des avis?

Message non lu par ChopSauce »

Merci beaucoup pour cette précision. C'est que j'allume l'ampli avec le switch du potentiomètre du VVR. Quand le contact est établi le balai du potentiomètre est déjà "à 100k au-dessus du zéro" alors je n'ai pas besoin d'en rajouter ...

Bref, merci encore ... :good:
Modifié en dernier par ChopSauce le 05 juil. 2022, 18:21, modifié 1 fois.
Rimlock
G5 guru
G5 guru
Messages : 1143
Enregistré le : 17 juil. 2018, 19:48
Localisation : pas trop loin de l'Océan

Re: le power scaling, une autre méthode d'atténuation, des avis?

Message non lu par Rimlock »

Ton potar à switch est d'origine ou bien tu as bricolé un potar ? Parce que j'ai aussi des potars à switch mais j'ai quasiment zéro juste après le clic du switch. Ce sont des Alpha neufs. Un switch indépendant c'est mieux ça permet de couper les deux fils du secteur... 2.23€...

https://www.tube-town.net/ttstore/toggl ... on-on.html
Et de deux ! Merci les Bleus :lol:
Avatar du membre
ChopSauce
G5 guru
G5 guru
Messages : 591
Enregistré le : 17 juin 2013, 22:05
Localisation : So Paris

Re: le power scaling, une autre méthode d'atténuation, des avis?

Message non lu par ChopSauce »

C'est bien un alpha et c'est un linéaire. Justement je me tatais pour monter un log ... :egeek:

(EDIT : comme je viens de mesurer, avec un log, le minimum après fermeture du circuit est de 33k)

... & je comprends bien pour l'interrupteur séparé, mais j'aime quand-même mieux un potentiomètre qui sert d'interrupteur. Ca simplifie la façade et ça me rappelle les radios de mon enfance ... 8-)
Modifié en dernier par ChopSauce le 07 juil. 2022, 12:13, modifié 1 fois.
Rimlock
G5 guru
G5 guru
Messages : 1143
Enregistré le : 17 juil. 2018, 19:48
Localisation : pas trop loin de l'Océan

Re: le power scaling, une autre méthode d'atténuation, des avis?

Message non lu par Rimlock »

C'est pas très sécurité ! Et ça peut apporter des bruits...
Et de deux ! Merci les Bleus :lol:
Avatar du membre
jptrol
G5 Team
G5 Team
Messages : 1270
Enregistré le : 13 mars 2006, 1:00
Localisation : Nord
Contact :

Re: le power scaling, une autre méthode d'atténuation, des avis?

Message non lu par jptrol »

Et un linéaire c'est mieux pour le VVR.
jptrol
______________________________________________
Avatar du membre
ChopSauce
G5 guru
G5 guru
Messages : 591
Enregistré le : 17 juin 2013, 22:05
Localisation : So Paris

Re: le power scaling, une autre méthode d'atténuation, des avis?

Message non lu par ChopSauce »

Oui, j'ai déjà lu qu'un potentiomètre linéaire était mieux sans plus d'argumentation qui me paraissaient valables - de mémoire : quelque chose de relatif à des limitations des potentiomètres log (à 250V) qui n'étaient pas corroborées par la lecture des datasheets, en particulier.

Qui plus est je constate à l'usage (du lin.) que la progressivité du volume sonore de l'ampli avec la course du bouton de commande du VVR est plutôt perfectible et enfin il est mentionné "log" sur le schéma du G5 que j'ai - mais manifestement il faut que je le mette à jour.

Je vais garder le linéaire/m'éviter une n-ième intervention, alors .!?

Merci encore à vous deux pour toutes ces précisions et ... pour le menu : je ne sais pas vraiment comment j'ai résolu mon problème de bruit, entre cheminement des cables, changement de V1 et révision du schéma de masse mais le fait est que j'ai maintenant excessivement peu de différence de bruit entre l'interrupteur monté sur le potentiomètre et un interrupteur séparé.

Pour info ... maintenant, oui : on peut éviter ce montage pour ne pas prendre de risques ... :egeek:
Avatar du membre
jptrol
G5 Team
G5 Team
Messages : 1270
Enregistré le : 13 mars 2006, 1:00
Localisation : Nord
Contact :

Re: le power scaling, une autre méthode d'atténuation, des avis?

Message non lu par jptrol »

Tu as raison, on a laissé log sur le schéma par erreur mais linéaire c'est mieux en principe pour davantage de précision en haut de l'échelle. Tout dépend aussi de la résistance de butée à la masse . Cela dit un log là n'est pas du tout à exclure si l'on désire atténuer très rapidement la tension d'alimentation et que la plage recherchée est plutôt dans le bas de l'échelle. Mais je pense qu'un linéaire fait mieux dans le compromis pour un plan générique.
jptrol
______________________________________________
Avatar du membre
ChopSauce
G5 guru
G5 guru
Messages : 591
Enregistré le : 17 juin 2013, 22:05
Localisation : So Paris

Re: le power scaling, une autre méthode d'atténuation, des avis?

Message non lu par ChopSauce »

Ca dépend de l'ampli sans doute mais pour mon tweed Deluxe, je ne ressens pas le besoin de peaufiner passé midi au potentiomètre. A vrai dire je l'utilise soit atténué, soit le VVR court-circuité, comme vous aviez ici-même suggéré d'installer cette option, ne serait-ce que pour pouvoir pallier à une panne du MOSFET.

Quelques mesures de tension post VVR [Volts] :

position (pot.) min.(>1) 2 3 4 5 6 7 8 9 10
------------------- ------------- -------- -------- -------- -------- -------- -------- -------- -------- --------
pot.lin. 30 60 110 160 200 240 280 320 355 365
pot.log 13 20 40 55 70 80 170 270 355 365
pot.log+22k 23 30 50 60 75 90 170 270 360 370

En résumé, pour faire de cet ampli une utilisation domestique (dans une maison, pas un home studio) la combinaison potentiomètre log et résistance est la combinaison qui me paraît la plus progressive. C'est un peu comme le volume qui ne croit pas linéairement avec la puissance de l'ampli. Je n'ai pas fait plus de tests mais je peux déjà dire que la valeur de résistance (22k) testée est un peu basse, tout de même.
Répondre