Niveau : Débutant

Un potentiomètre, appelé également résistance variable, est un composant souvent utiliser en électronique. Sa valeur entre l’une de ses extrémités et le points central varie lorsque l’on tourne l’axe du potentiomètre.
Mais cette variation est soumise à des courbes caractéristiques.
Il existe plusieurs types de courbes :

Image

Ces courbes sont codées : A pour linéaire, B pour Logarithmique …

Mais cela n’est valable un uniquement pour les composants français, dans d’autres pays c’est l’inverse !

Pour cela, il suffit d’un feutre et d’un multimètre.

Commencer par mettre le potentiomètre à 0, en tournant son axe dans le sens anti-horaire.

Image

Et dessinez un trait comme sur le dessin, il marque le 0 du potentiomètre.

Ensuite connecter votre multimètre, entre l’une des extrémités du potentiomètre et la cosse du milieu, en mode ohm-mètre avec le calibre adapté.

Image

Tournez l’axe du potentiomètre pour amener le trait dessiner sur l’axe à 12h, soit la moitié de la plage du potentiomètre
Il suffit en suite de lire la valeur sur le multimètre, ici 109 Kohms pour un potentiomètre de 500 Kohms.

Si la valeur relevée est inférieure ou supérieure à la moitié de la valeur du potentiomètre, c’est un LOG.
Si la valeur est très proche de la moitié de la valeur du potentiomètre, c’est un LIN.

Dans notre exemple c’est un LOG.

Pour les potentiomètres ALPHA, on peut donc en conclure que A signifie AUDIO = LOG, et B signifie LINÉAIRE.

Voilà.

Commentaires fermés sur Potentiomètre : log ou lin ?

Les commentaires sont fermés.